09 avril 2017

Millennials

Richard Halstead (Wine Intelligence), s’est intéressé aux modes de consommation des Millennials (les gens nés entre 1981 et 1995), souvent présentés comme «un groupe à part».

Pour cet expert, on a beaucoup exagéré la spécificité de ce groupe par rapport à ceux qui l’ont précédé - la plus grande différence, selon lui, tient d’abord à leur âge, et il estime que leurs mode de consommation se rapprocheront de celui des générations précédentes à mesure qu’ils vieilliront. Quelle que soit la période, les jeunes ont toujours été plus intéressés que la moyenne des gens dans ce qui est nouveau, c’est le cas des Millennials comme ce fut le cas avant eux de la Generation X (ceux nés entre 1961 et 1980).

En ce qui concerne plus spécifiquement le vin, M. Halstead parie sur une tendance lourde: le «boire moins mais meilleur».

Il avertit également les opérateurs sur la nécessité, qu’ils s’adressent à une classe d’âge ou à une autre, de respecter les codes de communication propre à chaque catégorie. Pour lui, il est plus efficace que l’argumentaire soit cohérent par rapport au vin, comme il peut l’être dans d’autres catégories de produits, plutôt qu’il tente de s’en écarter pour séduire telle ou telle classe d’âge.

Ce serait d’autant plus préjudiciable dans le cas des Millennials que ce groupe de consommateurs jeunes est moins initié par rapport au vin, et que les codes traditionnels les rassurent.

20:52 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Grande-Bretagne, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20 mars 2017

Mon Vin officiel du Bonheur: le Viognier 2015 du Domaine Gayda

Ce lundi 20 mars a été décrété journée mondiale du bonheur par l'ONU.

A quand un Parti du Bonheur? Un Ministère du Bonheur? Un Service du Bonheur Obligatoire?

Et qu'est-ce qu'on boit pour fêter ça? Quel serait votre Vin du Bonheur?

Pour moi, le hasard a voulu que je débouche ce midi l'excellent Viognier 2015 du Domaine Gayda (IGP Pays d'Oc), alors, pourquoi pas lui?

Avec lui, mon bonheur est riche, parfumé, fruité; mais aussi, légèrement acide, dynamique, et très long en bouche.

C'est bien le moins, car pour moi, autant la joie est une sensation fugace, le bonheur est un état censé durer plus d'une journée, même officielle, même mondiale.

Gayda.jpg

17:08 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |