03 mars 2014

Vinalies, deuxième round

Deuxième matinée de dégustations aux Vinalies, ce dimanche.

Même jury.

Nous démarrons sur des blancs secs.

Je crois discerner un cépage rhénan. Je penche pour la Moselle. 

Pour une fois, j'ai raison: il s'agit de l'Allemagne et du Luxembourg!

Arrive une série de vins doux; je penche toujours pour l'Europe centrale; j'ai en partie raison: il y a un  vin tchèque, quelques allemands, mais aussi des vins de glace du Canada et un vin de cryoextraction du Japon (auquel ma table met une médaille d' or, moi une médaille d'argent).Je suis content d'avoir été plus réservé; je préfère la nature au congélo.

Puis viennent quelques rouges charpentés, tanniques, souvent fatigants que je situe, faute de mieux, dans le Sud-Ouest de la France ou en Amérique du Sud; j'aurais mieux fait de me taire: ils sont tous espagnols! Dont un joli Bierzo, deux Ribera del Duero décevants, usés, usants.

On se remotive pour la session de  demain!

france,vinalies,espagne,moselle

Votre dégustateur s'arrête au rouge

16:21 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne, France, Luxembourg, Vins de tous pays | Tags : france, vinalies, espagne, moselle | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

01 mars 2014

Vinalies 2014, c'est parti!

Les Vinalies, c'est reparti! 

Première mâtinée de dégustation avec mon nouveau jury. Présidente: Nadine Adenis-Franjus, sympathique oenologue languedocienne, et blogueuse à ses heures (Le Blog du BIB, c'est elle). Je retrouve deux complices de ce concours (et de bien d'autres, notamment les Sélections Mondiales de Québec), à savoir Emanuele Pellucci, confrère journaliste florentin, et André Caron, toute jeune retraité de la SAQ, qui démarre une activité de consultance. Et je fais la connaissance de Pascal Gachet, oenologue-conseil à Saint Foy la Grande.

 

photo 2.JPG

Nadine, notre présidente

Première série: 17 blancs secs. Une demi-douzaine de sauvignons pour commencer (un peu végétaux), puis sans doute des chardonnays et peut-être un muscat. Je parie sur le Languedoc, peut-être même Limoux pour les Chardonnays.

Deuxième: 16 rouges. Plutôt chargés en alcool (record: 15,8% alc.), plutôt tanniques. Là, c'est selon: il y a les vins aux tannins mûrs... et les autres. En moyenne, une série assez éprouvante qui m'a fait regretter la légèreté des vins de Loire ou de Bourgogne.

Je les situe plutôt en Afrique du Sud ou en Amérique du Sud, mais sans conviction. 

J'attends de voir la liste des origines pour savoir si je me suis planté à nouveau, comme c'est régulièrement le cas. J'ai beau me jurer à chaque fois qu'on ne m'y reprendra pas, je ne peux m''empêcher de jouer à ce jeu, et je retombe systématiquement dans le panneau!

15:38 Écrit par Hervé Lalau dans France, Vins de tous pays | Tags : vinalies, concours | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |