09 mars 2015

Deux grands noms de l'oenologie

Vous allez dire que je suis dur avec l'AFP...

Est-ce ma faute à moi si notre agence officielle se mélange si souvent les pinceaux, ces temps-ci?

Prenez son communiqué sur les vins chinois passés au crible par Bettane et Desseauve.

bettane et desseauve

Michel Bettane

Je vous donne l'intro: "Pékin, 7 mars 2015 (AFP) - Le sourire sur les lèvres bleuies par la dégustation, Michel Bettane et Thierry Desseauve, deux grands noms français de l'œnologie, ont salué vendredi à Pékin la qualité croissante des vins chinois, dont une trentaine seront intégrés à la deuxième édition en mandarin de leur célèbre guide."

Ce n'est pas faire injure aux deux dégustateurs que de rappeler qu'ils ne sont pas oenologues (pas plus que moi, d'ailleurs). Ce sont donc sans aucun doute de grands noms de la critique vineuse, voire de l'oenophilie, si ce terme existe, mais pas de l'oenologie.

bettane et desseauve

Thierry Desseauve

Cela vous semble un détail? Moi, j'aime que les mots disent ce qu'ils doivent dire. Surtout quand ils émanent d'une source "de référence"...

 

00:23 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Tags : bettane, desseauve, oenologie, critique viticole | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |

03 juillet 2014

Ce bon Rousseau

Nombreux sont les vignerons qui prônent un retour à la nature. Et militent par l'exemple de leur vin, avec plus ou moins de bonheur - mais les vignerons dits conventionnels non plus ne font pas tous de grands vins.

Certains de ces "naturistes", au sens philosophique, évoquent Steiner (qui ne s'est jamais intéressé au vin), d'autres Rousseau. 

Cette tendance s'accompagne souvent d'une certaine prise de distance avec la science. Il faut dire que Rousseau lui-même n'était pas tendre avec le monde scientifique de son époque. Voici ce qu'il en dit dans son Discours sur les sciences et les arts, en 1750:

"L'astronomie est née de la superstition ; l'éloquence de l'ambition, de la haine, de la flatterie, du mensonge ; la géométrie de l'avarice ; la physique d'une vaine curiosité ; toutes et la morale même, de l'orgueil humain."

Pourtant, en 1750, on ne parlait pas encore d'oenologie, ni de pesticides.

rousseau-discours.jpg

10:54 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, Pour rire, Suisse | Tags : vin, nature, rousseau, état de nature, philosophie, oenologie | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |