09 mars 2011

Cohérence

Le Ministre du Commerce extérieur français, Pierre Lellouche, morigène le guide Michelin parce que son édition japonaise ne fait pas assez de place à la cuisine française.

Dans le même temps, il lance au Japon une campagne en faveur de la gastronomie française. Le seul hic, c'est l'intitulé de la campagne: "So French, So Good".

Tenter de "vendre" nos valeurs aux Japonais en version anglaise, moi ça me fait "francement" marrer. Toutes proportions gardées, c'est comme si les Britanniques promouvaient leur whisky au Chili avec un slogan du genre "Plus écossais que ça, tu meurs" (en français dans le texte).

Déjà, quand le logo de Sopexa avait abandonné le tricolore pour le seul rouge, j'avais tiqué. Mais là, ce n'est plus l'affaire d'une société privatisée, c'est ze ministre himself. And a French ministre cannot be wrong.

And remember zat ze Unesco has recently recognised zat our gastronomy is good. Like a monument, sort of. A crumbling monument, but a monument all ze same.

Vive la French gastronomy! Et pour les Canadiens: "Vive le Quisine libre!"

 

 

 

19:48 Écrit par Hervé Lalau dans France, Gastronomie | Tags : french cuisine, gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |