22 mai 2014

"Mes" Faugères

Voici ma sélection des Faugères présentés lors de Millésimes Languedoc, le mois dernier.

Il s'agissait principalement de 2011. Impression générale: très bonne, mis à part quelques "grandes cuvées" adeptes de la "gonflette". Sans doute l'appellation la plus homogène dans la qualité de toutes celles que j'ai pu juger ce printemps.

Les Fusionnels cuvée In Tempus 2010 

45% syrah, 25% grenache, 15% mourvèdre,15% carignan.

Tannins soyeux, boisé discret, fondu, belle structure, finale sur le fruit noir. 14/20

IMG_3697.JPG

Hecht et Bannier Faugères 2011

Déjà présenté ici 

Mas Onésime Le Paradis Caché 2011

50% syrah, 30% mourvèdre, 10% grenache, 10% carignan. Vinification par parcelles.

Griotte au nez, tannins super suaves en bouche, un bel équilibre tension/rondeur. 15/20

Mas Onésime cuvée Insoumis 2011

45% carignan, 35% syrah, 20% grenache 

Joli fruit noir, assez vif, un peu rustique - mais est-ce un défaut? 14/20

IMG_3699.JPG

Château de Ciffre Lorgeril Terroirs d'Altitude 2011

55% syrah, 35% grenache. 50% du vin sont passés en cuve, 50% en barrique de 600 litres.

Fin, griotte, fluidité, velouté, les tannins viennent couronner l'ensemble 14,5/20

Bon rapport qualité prix (10,8 euros environ)

Abbaye de Sylva Plana Le Songe de l'Abbé 2011

40% carignan, 25% syrah, 20% grenache 15% mourvèdre. Une partie du vin va en cuve, en partie en barrique. Viticuilture bio.

Très fruité au nez (fraise, cerise à l'alcool), des tannins présents mais enrobés, une bonne acidité - l'abbé a un peu de ventre mais l'esprit vif! 15/20

faugères, 2011

 

Domaine de Cébène Cuvée les Bancèls 2011

Syrah 50%, le reste de grenache, de mourvèdre et de carignan. Cuve uniquement.

Du fruit noir en veux-tu en voila, une bouche fraîche et aréienne, quelques belles notes fumées, une finale de pierre à fusil, du plaisir de bout en bout. Et quelle pureté! 14 euros. 16/20

Domaine de Cébène Cuvée Felgaria 2011

75% mourvèdre, 25% syrah.

Beaucoup de fruit noir, un peu de menthe, des herbes de la garrigue, le bois soutient mais ne domine pas 14,5/20. 30 euros, tout de même. Mais quand on aime.... 15/20

faugères, 2011

Abbaye de Sylva Plana La Closeraie 2012

Syrah 35%, grenache 25%, mourvèdre 25%, carignan 15%

Un vin tout d'une pièce, de la confiture de mûre et de myrtille au nez comme en bouche, une bouche réglissée, alerte, et à nouveau pierre à feu en finale. 15/20

Château La Liquière Cuvée Cistus 2013

Pureté du fruit de la syrah mûre, beaucoup de fraîcheur mais aucune verdeur. Fruit noir croquant, peu d'acidité et pourtant de la vivacité, du cacao, du café, et comme un grain de sel en finale. 16/20

IMG_3708.JPG

Cistus, le vin et un de ses auteurs (famille Vidal-Dumoulin). 

Les Tourelles 2011

Déjà commenté ICI. 16/20

 

00:17 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : faugères, 2011 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

08 mai 2014

Faugères, tout crus

La Cave Coopérative de Faugères, alias Les Crus Faugères, représente à peu près la moitié des 2.000 ha de l'appellation éponyme. Elle est issue du regroupement de trois unités plus petites. On la connaît également sous le nom de sa principale marque, le Mas Olivier

"C'est le lieu dit où la cave est installée", précise Philippe Maury, son président. Maury, un nom prédestiné quand on travaille sur des schistes!

faugères,mas olivier,vin,france

Faugères (Photo Fagairolles 34)

Pas question pour lui, d'ailleurs, que la Cave de Faugères ne mette en marché autre chose que des vins marqués par le schiste. 

"C'est notre origine et notre originalité, on ne va quand même pas les gommer par un élevage trop prononcé!". 

Même pas pour la garde? "Je ne suis pas convaincu que nous ayons des vins faits pour une grande garde, dans le Sud. 10 ans, c'est déjà bien. Et puis, quand nous utilisons le bois, c'est plus pour arrondir."

Vous pensez bien que je buvais ses paroles. Et puis ses vins. En voici quelques uns...

Rosé des Schistes 2013

Un joli rosé de table qui évoque la framboise et le jasmin; la bouche est enlevée, guillerette, mais pourtant souple; belle finale de pierre à feu. Bouteille à vis. 14,5/20

Terrasses de Rieutor 2013

Oui, on fait du blanc à Faugères, et même du bon! Les cépages utilisés ici sont la marsanne, la roussane et un poil de grenache.  6 mois de fut 

Très joli nez de poire et de pêche blanche bien mûre, accompagnées de fleurs blanches même d'un peu de violette. En bouche, bois est là, qui donne un peu de gras et de fumé, mais très bien intégré. N'oublions pas la belle salinité en finale, ni la petite pointe de fenouil. 15/20

Les Tourelles 2011

On change de couleur, de cépages, mais pas de sol: c'est toujours du schiste bleu. Est-ce pour cela que la violette réapparaît, et les fleurs blanches aussi? Ajoutez un peu de questche, des épices, de la menthe et puis de la pierre à fusil. Etonnant comme la fraîcheur et le croquant du fruit reviennent en finale! Ca c'est du vin!  16/20

Sélection de parcelles.

IMG_3694.JPG

Voila qui donne l'envie d'aller saluer les vignerons...

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Tags : faugères, mas olivier, vin, france | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |