11 décembre 2011

Le coffre de Coca-Cola, ou l'information non signifiante

Hier, j'évoquais à nouveau l'affaire du Jumillagate et m'interrogeais: fallait-il en parler?

J'ai répondu oui. Et j'ai argumenté.
 
Cela ne veut pas dire que je trouve que toute information est toujours bonne à dire, ou plutôt, qu'elle a sa place dans toutes les gazettes, sur tous les blogs. Cela devient du matraquage. Et c'est d'autant plus agaçant quand l'info est peu signifiante.
 
Un peu partout, sur le net, du Figaro en passant par 7 sur 7, La Tribune de Genève, Actu-loisirs, Morandini, je lis la même dépêche ou presque: à Atlanta, au musée Coca-Cola, on expose le coffre ayant contenu la recette originale de l'élixir de Coca-Cola.
 
Pas la recette, non, juste le coffre.
 
Ceci vaut-il une tel déploiement médiatique? Non.
 
Est-il normal, de plus, que cette dépêche soit reproduite sans en changer une virgule par la plupart des sites et journaux en question (et sans doute d'autres)? Non.
 
Ainsi va le monde de l'information. Le futile prend la place de l'utile. Le copier-coller est une méthode de travail.
 
Et pourquoi j'en parle, alors, et sur un site de vin?
 
Parce que le Coca-Cola est la boisson qui donne du bonheur à table! C'est leur pub qui le dit.
 
J'ai donc bien le droit de parler de la concurrence!
 
 

10:39 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, Pour rire | Tags : information, désinformation, futilité | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

11 mars 2011

Trois verres de quoi?

Encore un article sur les méfaits de l'alcoolisation. Dans le Figaro, cette fois.

C'est ICI

On y apprend qu'à partir de trois verres par jour, on entre dans la zone à risque. C'est ce que souligne la nouvelle campagne de sensibilisation du Secrétariat d'Etat à la Santé.

D'accord, mais trois verres de quoi?

L'illustrateur du journal, lui, ne s'est pas posé longtemps la question: il a choisi de montrer un homme buvant du vin.

Pourtant, nulle part dans l'article on ne cite le mot vin.

Ne nions pas les dangers de la dépendance, non. Mais si l'on parlait des dangers de la désinformation? A partir de combien d'articles de ce genre ça commence?

Vous pouvez peut-être déposer des commentaires en ce sens sur le site du Figaro...

10:03 Écrit par Hervé Lalau dans France, Vins de tous pays | Tags : vin, diabolisation, désinformation | Lien permanent | Commentaires (14) | | | |