14 août 2014

Nicolas Feuillate est mort, la coopérative continue

Le Centre Vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF), ce sont 82 coopératives de Champagne, 5.000 vignerons et 2.300 hectares de vignes; ou encore, 10,4 millions de bouteilles produites en 2013.

Il est assez paradoxal qu'un tel attelage, une entreprise aussi collective,presque prolétaire, ait pu porter le nom d'un seul homme, et qui plus est, d'un grand capitaliste. Celui d'un ancien magnat du café, Nicolas Feuillatte, accessoirement ami du Gotha américain de la politique et du cinéma. 

Mais le commerce a ses raisons que la raison, la politique et le coeur ignorent bien souvent. Seul un petit code sur la capsule du champagne (CM, pour coopérative de manipulation) permet de relier la marque et son statut de coopérative.

Pour la petite histoire, Nicolas Feuillate avait cédé son nom à ce qui s'appelait encore la Cave de Chouilly en 1986.

Et si je vous en parle, c'est qu'il vient de mourir, à l'âge de 88 ans.

Le groupement continue, bien sûr - les marques ne meurent jamais,tout au plus peuvent elles se dévaluer et tomber dans l'oubli. 

 

00:06 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne, France | Tags : feuillatte, champagne, france, coopérative | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

24 décembre 2013

Les contradictions de Coop de France

Voici, extrait de son site internet, l'objectif, la "vision" de Coop de France Languedoc-Roussillon:

«Faire prospérer tous les associés coopérateurs du Languedoc-Roussillon, passionnés par leur métier, attachés à leurs exploitations et à leurs paysages, qui élaborent des produits authentiques à partager, grâce à leurs outils coopératifs adaptés à une économie humaine et solidaire.»

Joli programme, mais un mot m'a fait tiquer: "authentiques".

N'est-ce pas en effet la même Coop de France qui réclame à cor et à cri de pouvoir chaptaliser, ouvrant au passage une guéguerre au sein des Vins de Pays d'Oc?

coopérative,chaptalisation,authentique,vin

Révolte du Languedoc, 1907:

"Ce que nous voulons, nous l'aurons: plus de sucre dans le vin! Vive le Vin naturel!

Puisqu'on songe à réserver le vocable de restaurateur à ceux qui cuisinent vraiment, et le titre de boulanger à ceux qui cuisent le pain sur place, ne pourrait-on réserver le mot authentique au vin obtenu avec du raisin seulement?

En voila un joli voeu de consommateur pour Noël...

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : coopérative, chaptalisation, authentique, vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |