01 mars 2014

Vinalies 2014, c'est parti!

Les Vinalies, c'est reparti! 

Première mâtinée de dégustation avec mon nouveau jury. Présidente: Nadine Adenis-Franjus, sympathique oenologue languedocienne, et blogueuse à ses heures (Le Blog du BIB, c'est elle). Je retrouve deux complices de ce concours (et de bien d'autres, notamment les Sélections Mondiales de Québec), à savoir Emanuele Pellucci, confrère journaliste florentin, et André Caron, toute jeune retraité de la SAQ, qui démarre une activité de consultance. Et je fais la connaissance de Pascal Gachet, oenologue-conseil à Saint Foy la Grande.

 

photo 2.JPG

Nadine, notre présidente

Première série: 17 blancs secs. Une demi-douzaine de sauvignons pour commencer (un peu végétaux), puis sans doute des chardonnays et peut-être un muscat. Je parie sur le Languedoc, peut-être même Limoux pour les Chardonnays.

Deuxième: 16 rouges. Plutôt chargés en alcool (record: 15,8% alc.), plutôt tanniques. Là, c'est selon: il y a les vins aux tannins mûrs... et les autres. En moyenne, une série assez éprouvante qui m'a fait regretter la légèreté des vins de Loire ou de Bourgogne.

Je les situe plutôt en Afrique du Sud ou en Amérique du Sud, mais sans conviction. 

J'attends de voir la liste des origines pour savoir si je me suis planté à nouveau, comme c'est régulièrement le cas. J'ai beau me jurer à chaque fois qu'on ne m'y reprendra pas, je ne peux m''empêcher de jouer à ce jeu, et je retombe systématiquement dans le panneau!

15:38 Écrit par Hervé Lalau dans France, Vins de tous pays | Tags : vinalies, concours | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |

07 mars 2013

Vinalies 2013: le palmarès en bref

Grosse surprise, hier, aux Vinalies Internationales: dans la catégorie des blancs secs, le Grand Prix, qui récompense le produit ayant obtenu le plus grand nombre de points, tous jurys confondus, est décerné à un vin mexicain, le chenin 2012 de Carta Madero.

photo.JPG

René Renteria, journaliste mexicain, reçoit le trophée au nom du vainqueur De la cétégorie des blancs secs, Casa Madero
 
Du côté des vins rouges, le grand prix va à un Cru bourgeois du Médoc, le Château La Chandelière.
 
Le grand prix de la catégorie des Vins rosés va au Côtes de Provence du Domaine Houchart (Famille Quiot). 
 
Du côté des vins effervescents, deux Champagnes se partagent la palme, le Baudry Cuvée Privilège et le Prestige des Sacres Grenat blanc
 
La catégorie Vins de liqueur prime le Montilla Moriles des Bodegas Robles, un Pedro Ximenes millésime... 1927.
 
Celle des Vins liquoreux voit la victoire d'un vin suisse, Le Domaine Tourbillon Valais 1998 de Provins.
 
Enfin, la catégorie Eaux de vie récompense un produit du Pérou, le Pisco Verde de Tabernero.
 
A noter, également les belles prestations de la Belgique, qui ne présentait qu'un seul vin, et remporte une médaille d'argent - ce carton plein est dû à l'effervescent Clos des Agaises.
 
Relevons aussi la performance de l'Algérie, dont l'Office National de Commercialisation des Produits Viticoles remporte deux médailles d'argent (sur 6 produits présentés) avec le Coteaux de Mascara Selatna Grande Réserve 2012 et le Côteaux de Tlemcen 2012.
 
Mais aussi, des Libanais du Château Ksara (2 médailes d'or, 2 d'argent) et des Tunisiens des Vignerons de Carthage (une médaille d'or pour le Magon, une d'argent pour le Lansarine).
 
Du coté de la France, qui présentait le plus grand nombre d'échantillons, et rafle le plus de médailles, j'épinglerai la belle médaille d'or du Saint Chinian Rosé 2012 de la Cave de Roquebrun et celle du Chardonnay Haute Vallée de la Cave de Limoux, deux médailles attribuées par mon jury.

00:44 Écrit par Hervé Lalau dans France, Vins de tous pays | Tags : vinalies, 2013, vin, concours | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |