22 avril 2014

Lost in Wine, lost in time

A Carcassonne, la semaine dernière, j'ai rencontré une jeune blogueuse, Nina Izzo, qui tient le blog Lost in Wine.

Une fille sympa, toute simple, qui s'étonne presque d'être là - bien qu'elle ait à son actif un BTS viti et qu'elle poursuive des études de commerce du vin; avec, en ce moment, un stage en entreprise. Elle a pris des congés pour déguster à Languedoc Millésimes - si c'est pas de la conscience professionnelle, ça!

lost in wine,blog de vin,nina izzo

Nina Izzo

Bien que n'étant pas de la même génération, nous nous sommes découverts quelques amis en commun, et même des irritations en commun. 

Toutes proportions gardées (car je n'ai jamais eu son frais minois), Nina m'a rappelé mon entrée dans le monde du vin. De la modestie, un peu d'inconscience, et puis la volonté d'exister, de se faire une petite place. 

Je ne doute pas de son avenir dans ce secteur, pour autant qu'elle arrête de douter d'elle-même! Elle en sait bien plus que moi à son âge. Seule inconnue, et de taille: la presse du vin existera-t-elle toujours dans 20 ans? Mais il n'y a pas que la presse dans le vin.

Quant à son blog, un seul reproche: la fréquence des billets.

Bon, c'était ma minute Pygmalion...

Oubliez tout ça, Nina, et faites comme vous le sentez!

00:39 Écrit par Hervé Lalau dans France | Tags : lost in wine, blog de vin, nina izzo | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

09 juillet 2013

Un million de visites... et un commentaire sympa

Hier, Emmanuel Delmas (sommelier-vins.com) m'a fait l'amitié de m'adresser un petit mot à l'occasion du passage de la ligne - je veux dire, du million de visites sur ce blog.

Il me va bien, ce commentaire, alors, pourquoi ne pas le publier?

emmanuel.jpg

Salut Hervé,

Tout d'abord félicitations ! Voilà un premier cap franchi, qui en appellera d'autres, j'en suis certain.
Tu as besoin de commentaires ? Tu sais, je suis toujours parti du principe qu'un blog doit être le plus sincère possible, véhiculé par des valeurs de sincérité donc et de l'envie de partager et d'échanger. Cela, tu le fais déjà très bien!
Le seul conseil à te donner serait de continuer à écrire sur les sujets qui te sensibilisent, dont tu as envie de parler. Le plus difficile est de perdurer dans le temps.
Alors, préserve juste ton intégrité, ta personnalité et écris sur ce qui te FAIT PLAISIR.
S'agissant du ton, il doit juste dépendre de ce que tu as sur le coeur, voilà. Tu utilises tes mots, ta ponctuation, comme tu as envie qu'il soit perçu, selon le sujet traité et les émotions qui te traverse à ce moment-là.
En fait, un seul conseil, de continuer sur ta lancée, sans rien bousculer, juste en faisant évoluer ton blog selon tes ressentis, et tes envies. Que puis-je t'écrire de plus ? ,-)

Encore félicitations, et peut-être à bientôt, même si tu as dû remarquer que je ne suis pas trop du genre à me montrer dans les dégustations mondaines ou d'agences de presse.
Bonne continuation Hervé !

Emmanuel

 

Et à tous les autres: merci de votre fidélité, de vos encouragements, de vos critiques, de votre intérêt.

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : blog de vin | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |