18 septembre 2016

Le Grand Larousse du Vin, édition 2016

Comment être objectif à propos d’un ouvrage auquel on a collaboré, ainsi que plusieurs très bons camarades (David Cobbold,  Marc Vanhellemont, des 5 du Vin, ainsi que l'excellent Sébastien Durand-Viel)? Je n’essaierai même pas…

Larousse Vin.jpg

Reste que c’est une belle brique (près de 700 pages), une mine d'info, et que pour une fois qu’un ouvrage français (pas une traduction) s’ouvre assez largement aux vins du monde, c’est une initiative à saluer.

J’ai eu d’autant plus de plaisir à participer à cette aventure collective (assez modestement, à dire vrai, juste une vingtaine de pages) que ce fut l’occasion pour moi de rendre hommage à quelques vignerons que j’apprécie. En effet, la seconde partie de l’ouvrage, qui passe en revue les grands vignobles du monde, illustre certains grands terroirs par des pages consacrées à des domaines précis, choisis par les auteurs.

Pour moi, ce furent le Domaine d’Aupilhac, le Mas Jullien, Antoine Arena, Egon Muller, Klein Constantia, Catena Zapata, le Château d’Aquéria, Miguel Torres, Bodegas Lustau, Grange, Quinta do Noval et Antinori.

Une belle brochette, non? Et une belle diversité, aussi.

Mais il y a bien d’autres bonnes raisons de lire ce livre, ou de l’offrir. Le vin, c’est de la culture liquide, qui se boit, et qui se lit aussi.

On dit qu’un homme averti en vaut deux. Un buveur bien informé aussi.

 

21 janvier 2016

Vins Sans Indication Géographique de Provenance

Non, contrairement à ce qu'écrivent certains confrères français, la catégorie des Vins Sans Indication Géographique de Provenance n'est pas née d'hier; mais en 2009. Et s'ils visitaient plus souvent les grandes surfaces, ils en trouveraient sans trop de difficulté.

En voici un, sous la mention Vin de France (un rouge à 2,29 euros).

IMG_8460.jpg

Mais il n'y a pas que la France qui en produise: voici un Vin d'Espagne (un blanc sec, à 2,65 euros).

IMG_8458.jpg

Ces prix sont des prix relevés en Belgique, il faut donc tenir compte des droit d'accise et de la TVA. Même si, bien sûr, 21% de pas grand chose, c'est peu...

À titre de comparaison, toujours en grande distribution belge, on trouve aussi facilement des vins d'appellation à moins de 3 euros.

D'abord, un vin de Moselle allemande à 2,59 - le Zeller Schwarze Katz. 

IMG_8456.jpg

Et puis un vin moldave à 2,99 euros, un Chardonnay de l'AOC Moldova.

Comme quoi les vins d'AOC ne sont pas forcément mieux valorisés que les Vins Sans Indication Géographique.

IMG_8457.jpg


Vous vous étonnerez peut-être qu'il existe une AOC à l'échelle d'un pays entier - la Moldavie. Mais il faut relativiser: 33.000 km2 (la superficie de ce pays), c'est à peu près celle de la Bourgogne.
Et pour s'en tenir au vin, la surface viticole totale de la Moldavie équivaut à celle du département de la Gironde (à peu près 112.000 ha).

Gironde, où l'on trouve bel et bien deux appellations régionales (Bordeaux et Bordeaux Supérieure), dont la base géographique s'étend sur tout le département, même si, en réalité, en AOC Bordeaux, les surfaces déclarées sont de l'ordre de 45.000 ha.

Que tous ces chiffres ne vous donnent pas mal à la tête, pas plus que le soufre.

06:22 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, Europe, France, Moldavie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |