03 novembre 2017

Finalement, l'IGP Pays d'Oc peut produire des bulles

L'INAO vient finalement d'autoriser les IGP Pays d’Oc, Coteaux de l’Ain, Comté tolosan et Vin des Allobroges à produire des vins effervescents.

Pour rappel, la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de Crémants s'était opposée depuis le début à cette possibilité. Les cahiers des charges de 4 IGP ont été revus, pour mieux mettre en valeur l'héritage de l'effervescence dans les zones de production, et le curieux véto des Crémants (qui sont des AOP, et ne jouent donc pas dans la même catégorie) a ainsi pu être levé.

paul-mas-piquepoul-frisant.jpg

Pour la petite histoire, j'ai déjà eu l'occasion de déguster des bulles IGP Pays d'Oc - celles de Lalaurie, notamment, et celles de Paul Mas - le Piquepoul Frisant. Outre le petit goût de l'interdit, je les ai trouvées très bonnes. En plus, dans le cas du Piquepoul, c'était une occasion unique de déguster ce cépage en effervescent.

Car avec tout le respect que j'ai pour les Crémants, sous ce nom, on trouve surtout du Chardonnay, du Pinot Noir, un peu de Pinot Blanc et de Chenin - pas une énorme variété de cépages, en définitive...

10:09 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc, Midi | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

12 septembre 2017

Un Fitou pour le monde - Esclarmonde

Le Fitou Tour, qui passait par Bruxelles, ce lundi, m’a permis de découvrir un domaine que je ne connaissais pas (c’est d’ailleurs tout l’intérêt de la chose): le domaine Esclarmonde ; et plus précisément, sa cuvée Partage (la bien nommée), dans son millésime 2015.

IMG_1617.jpg

J’ai particulièrement apprécié ses beaux épices, ses tannins tantôt lisses et tantôt rugueux, sa longueur ; avec ses notes de réglisse et son équilibre entre puissance, alcool et fraîcheur, c’est un excellent représentant du Fitou d’aujourd’hui ; je ne le qualifierai pas de moderne, car cela pourrait avoir une connotation trop techno ; je parlerai donc plutôt de tradition revisitée, mise au goût du jour : un excellent compromis, apte à séduire le plus grand monde - les puristes comme les néophytes. 40% Syrah, 30% Carignan et 30% Grenache, élevage cuve.

Cette cuvée fait partie des Ambassadeurs du Fitou - 12 vins sélectionnés, chaque année, par des dégustateurs professionnels pour porter la bonne parole d'une appellation en pleine renaissance. Tout à fait mon idée du partage… de l’info et du plaisir de la découverte.

Le domaine, géré par Luc Esclarmonde, compte 24 hectares, répartis entre argiles, calcaires, galets et schistes. La cave se situe à Paziols, au sud de la partie intérieure de l’AOC.

Contact : 0032 4 68 45 45 55

09:34 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |