06 décembre 2016

Les Grés de Montpellier se présentent

Ce week-end, à l'Hôtel Saint-Côme de Montpellier, la première édition du Salon des vins AOC Languedoc-Grés de Montpellier verra 30 vignerons de présenter leur appellation sous toutes ses facettes. 

affiche 2016(6).JPG

Au programme :

-Tous les jours à 15h00 et 17h00 (gratuit) : Histoire des Grés de Montpellier par Jean Clavel (fondateur de l’AOC Languedoc et Languedoc-Grés de Montpellier), dans la très belle salle Lapeyronie.


-Dimanche 11 décembre à 14h30 : visite oenologique au Musée Fabre, pour comprendre les oeuvres autour de la vigne et du vin, et dégustation de trois Grés de Montpellier. 

- Dimanche 11 décembre à 16h00 (participation : 5€) : Atelier "Déguster et comprendre Les Grés de Montpellier" par Daniel Roche, Sommelier-conseil à la Maison des Vins du Languedoc, en salle Aimon Jean.

Avis aux consommateurs: un service de livraison gratuit à domicile permettra de récupérer les vins appréciés


Plus d'infos: contact@languedoc-aoc.com

13:13 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24 novembre 2016

Le cep du centurion

Les centurions romains portaient un cep de vigne en signe de leur grade. Mais pourquoi donc?

La question n’est peut-être pas d’une actualité brûlante, mais la réponse est plus complexe qu’il n’y paraît. Elle permet également, par la bande, d’aborder l’importance du vin dans la civilisation.
Et quand on travaille pour In Vino Veritas, comment résister à l’appel de la culture latine ?

vitis-centurion

 

Vitis, vitis

Revenons d’abord aux textes.

Le centurion romain est un officier généralement sorti du rang, qui commande une soixantaine de soldats (une centurie) – c’est donc à peu près l’équivalent d’un capitaine commandant une compagnie, de nos jours. Cependant, dans la légion romaine, on n’en trouve que dans l’infanterie (les cavaliers, eux, sont commandés par des décurions).

Le centurion constitue l’ossature de l’armée. Il marche avec sa troupe, se plaçant à sa droite au combat (généralement la place la plus exposée).

Comme symbole de son autorité, il porte un casque à crête transversale et surtout, une vitis (une vigne), un cep de vigne relativement droit, d’une longueur d’environ 80cm, qu’il utilise pour signaler une manœuvre, pour faire rentrer les soldats dans le rang, mais aussi pour les inciter à la vaillance ou les corriger en cas de manquement à la discipline...

La suite dans les pages d'In Vino Veritas

11:40 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Histoire, Italie, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |