04 janvier 2018

Où sont les vins grecs?

Sur l'excellent site Vinquébec, mon confrère Marc-André Gagnon dresse la liste des vins grecs vendus dans les magasins des deux monopoles respectifs du Québec et de l'Ontario - incidemment, il observe que les écarts de prix sont presque toujours en faveur de l'Ontario.

 

Vins disponibles à la SAQ et à la LCBO
   SAQ  LCBO
Cavino Ionos 10,50  9,95
Rapsani Tsantali 11,80 13,05
Boutari Nemea 14,55 13,20
Paranga Kir-Yianni 14,50 14,50
Boutari Moschofilero 15,40 13,20
Tetramythos Roditis 15,40 13,95
Spiropoulos Mantinia 17,25 16,15
Boutari Naoussa 16,45 13,95
Thimiopoulos JV Naoussa 17,95 17,65
Rapsani Tsantali Reserve 18,55 20,95
Mercouri Rouge 19,35 22,30
Tselepos Driopi 20,95 21,25
Gaia Agiorgitiko 21,55 24,30
Sigalas Assyrtiko Athiri 23,15 21,95
Gerovassiliou Malagousia 25,05 23,95
Ch Porto Carras 2006 25,15 21,95
Mega Spileo 28,85 27,95

Mais ce qui m'a intéressé au premier chef, dans ce tableau, c'est le nombre de vins; car il ne s'agit là que des vins communs aux deux monopoles: à lui seul, le monopole québécois en propose pas moins de 55! C'est près de 10 fois plus que que n'importe quelle enseigne belge, et même plus que toutes les grandes enseignes réunies.

Philosophiquement, je ne suis pas favorable aux monopoles; mais je constate qu'ils font un assez bon travail en termes de représentativité de l'offre. Ou bien seraient-ce nos enseignes dites "libres" qui manquent d'audace?

La Grèce est un grand et vieux pays viticole qui propose de nombreux produits originaux et de bon rapport prix-qualité; son offre gastronomique est également intéressante; la restauration grecque est assez bien implantée en Belgique, et les Belges sont relativement nombreux à visiter la Grèce en été. Tout semble plaider pour une présence accrue des vins grecs dans la distribution belge. Il suffirait d'un peu de promotion. D'un peu d'efforts. 

Il semble beaucoup plus facile à la GD belge de fourguer des "yaourts à la grecque" Made in Spain que des vins de terroir grecs.

20170706_162331.jpg

Attention, je ne suis pas payé pour l'écrire. Je n'ai aucun intérêt dans l'affaire. Mais au nom de la diversité dont on nous rebat si souvent les oreilles dans d'autres domaines, notamment politique, j'aimerais bien pouvoir trouver près de chez moi, en Europe, les vins que les Québécois trouvent à la SAQ.

12:09 Écrit par Hervé Lalau dans Canada, Europe, Grèce | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

22 décembre 2017

La Catalogne des vins

 La situation politique assez confuse en Catalogne, après les dernières élections régionales, m’a conduit à me poser une question qui, sans doute, n’a rien de très original : que se passerait-il si la Catalogne devenait indépendante ? N’ayant aucune compétence au niveau institutionnel, et n’étant ni Catalan, ni Espagnol, je me garderai bien de prendre parti sur l’aspect politique – je me limiterai au vin.

 

Vinos_DO_de_Cataluña.svg.png

La Catalogne abrite 11 DO et une DO qualifiée.
En voici la liste :

 

Alella
Catalunya
Conca de Barberà
Costers del Segre
Empordà
Montsant
Penedès
Pla de Bages
Priorat (DOCa/DOQ)
Tarragona
Terra Alta
Cava

La dernière appellation, la plus connue, est un cas un peu particulier : l’aire de la DO Cava ne se limite pas à la seule Catalogne – on en élabore aussi bien en Rioja, en Navarre, en à Valence, en Extrémadure et en Aragon que dans la région du Douro.

Cependant, même si l’on note une hausse sensible des plantations et de la production hors Catalogne, notamment en Extrémadure, la grosse majorité du Cava (environ 85%) reste produite en Catalogne, et plus précisément dans le Penedès, le berceau de cette production.

La surface viticole régionale (environ 60.000 ha, principalement dans les provinces de Barcelone et de Tarragone) correspond à peu près à 6% de la surface totale du vignoble espagnol.

En termes de productions, seules 2 appellations catalanes figurent dans le top 10 de la production espagnole : Cava (en deuxième position, avec environ 1,8 million d’hectos) et Catalunya (n°9, avec 450.000 hl).

 

Les 10 premières appellations de vin en Espagne

 

  1. Rioja : 2.765.611 hl, dont 37 % exportés
  2. Cava : 1.794.023 hl, dont 67 % exportés
  3. La Mancha : 632.789 hl, dont 57 % exportés
  4. Ribera del Duero : 583.793 hl, dont 14 % exportés
  5. Valdepeñas : 545.369 hl, dont 46 % exportés
  6. Valencia : 527.931 hl, dont 70 % exportés
  7. Rueda : 500.052 hl, dont 18 % exportés
  8. Cariñena : 496.210 hl, dont 70 % exportés
  9. Catalunya : 450.410 hl, dont 53 %
  10. Navarra : 381.705 hl, dont 37% exportés.

Données 2013

 

L’Espagne ne dépend donc pas massivement de la production viticole catalane, ni de ses exportations, sauf pour le Cava.

Le pays exporte aujourd’hui pas loin de la moitié de sa production, et le Cava constitue sa plus grosse exportation viticole (67% de sa production est consommée hors Espagne), devant le Rioja (consommé à 63% en Espagne).

Il faut aussi tenir compte de la production de vins IGP et VSIG, deux catégories pour lesquels la Catalogne n’est pas la région de production principale en Espagne.

Les vins espagnols qui finissent dans des assemblages plus ou moins plus identifiés du négoce et de la distribution française, par exemple, proviennent plutôt du Sud du pays.

 

  

09:31 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |