02 février 2017

Une belle étape à Tournon-sur-Rhône

Vous visitez les Côtes du Rhône Septentrionales et vous cherchez un hôtel de charme, un tantinet haut de gamme?

J'ai ce qu'il vous faut: c'est l'Hôtel de la Villéon, à Tournon, en Ardèche, et nulle part ailleurs.

Hôtel, il l'est deux fois, plus qu'il s'agit d'un ancien hôtel particulier, remis au goût du jour, mais dans le respect du bâtiment. 

Villéon.JPG

Entrez, vous êtes chez vous...

 

Il faut un peu fouiner pour le trouver, dans une rue calme de la petite capitale du vignoble du Rhône ardéchois, un peu en retrait; et dès la belle porte passée, vous voici dans un havre de paix et de bon goût; rien d'ostentatoire, rien de kitsch, rien de suranné, de grands volumes aux couleurs claires, une décoration dans l'esprit des cabinets de curiosité, le charme de la maison opère, vous faites de plein de sérénité. 

Villéon 3.jpeg

Outre 16 chambres (dont 4 suites) sur 3 niveaux, et une grande terrasse arborée, l'hôtel fait la part belle au vin: un caveau de dégustation a été installé au rez-de-chaussée (le propriétaire est un passionné de vin). Sans oublier les produits locaux, au petit-déjeuner. 

Calme assuré. 

Plus d'info: ICI 

09:52 Écrit par Hervé Lalau dans France, Gastronomie, Rhône | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

16 janvier 2017

Maurice Griss Riesling Réserve 2014

Le domaine Maurice Griss est situé à Ammerschwihr (au Nord-Ouest de Colmar).

En 2004, Josiane Griss a quitté son poste dans la finance pour reprendre les commandes de la maison familiale dont le vignoble s'étend sur 8,5 ha répartis en de nombreuses parcelles, mais toutes sur Ammerschwihr. 

IMG_0824.jpg

Elle possède notamment des vignes en Grand Cru Kaefferkopf. Mais son riesling Réserve est en AOP Alsace. Dans son millésime 2014, il réunit pour moi toutes les grandes vertus que l'on peut attendre de ce cépage: de la vivacité, une belle palette aromatique (citron, acacia, tilleul), et surtout, pour cette cuvée en particulier, de la jovialité. Le riesling a parfois un côté sévère, austère en bouche. Rien de tel, ici. Pas plus que de pétrole ou de pierre à fusil. 

C'est pur, c'est net, c'est équilibré, étonnamment long, car la première impression en bouche est celle d'un vin léger, mais il ne faut pas confondre fluide et fluet.

Bravo à la vigneronne!

http://www.vins-maurice-griss.com/

 

 

12:42 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France, Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |