16 novembre 2017

De l'art et des bulles avec Bernard Massard

Parce que tout buveur est une artiste qui s'ignore - ou pour toute autre bonne raison commerciale, Bernard Massard nous propose une cuvée Signature Edition dont les habillages (sleeves) sont personnalisés par 6 artistes de Belgique (le plus gros marché de la firme) et luxembourgeois (le  pays du siège de Bernard Massard).

Je ne connais aucun de ces artistes (il faut dire que je ne suis pas très impliqué dans l'art moderne), mais les habillages, bien que de styles assez divers, sont plutôt séduisants.

23632338_10154813073741193_9050879342560361550_o.jpg

Et puis, voila qui donne un air de fêtes aux bulles de cette méthode traditionnelle dont la prise de mousse se fait à Grevenmacher.

L'opération fait en plus l'objet d'un concours à l'attention des consommateurs belges et luxembourgeois permettant de gagner des bouteilles et des oeuvres des artistes.

Plus d'info: www.bm2017.lu

15:46 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Luxembourg | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le Beaujolais Nouveau & Les rédacteurs fantômes de la presse 2.0

Tout heureux de constater que la presse francophone consacrait quelques articles au Beaujolais Nouveau, ce matin, j'ai quelque peu déchanté quand j'ai réalisé qu'il s'agissait en fait de la même dépêche AFP reproduite un peu partout; du Midi Libre à la Dernière Heure en passant par Le Figaro, La Presse de Montréal et La Libre Belgique.

A croire qu'il n'y a plus personne à la rédaction. 

http://www.midilibre.fr/2017/11/15/les-beaujolais-nouveau...

http://www.lapresse.ca/vins/actualites/201711/15/01-51436...

http://www.lalibre.be/lifestyle/food/les-beaujolais-nouve...

A propos de rédaction, la palme revient quand même La Libre et à la Dernière Heure, qui signent "Rédaction Lifestyle avec AFP". Le seul apport de la "Rédaction Lifestyle" (dont on aimerait bien connaître la composition - une personne, dix personnes, un robot, dix robots?), c'est une modification du titre et un ajout de sous-titre.

Pour la mise en perspective, le sens critique, l'adaptation aux différents marchés, on repassera.

Je lève donc mon verre aux rédacteurs... de l'AFP et aux fantômes des autres rédactions.

10:03 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Canada, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |