03 septembre 2013

Le proverbe chinois de la semaine

Pourquoi tant de vins méritants, issus de crus moins prestigieux, peut-être, mais dont l'intérêt et le rapport qualité-prix dépassent, pour moi, ceux de certaines bouteilles de plus grand renom, ne "percent" pas?
Pourquoi le consommateur moyen - et même parfois le passionné - préfère dépenser quinze euros pour un tout petit Pommard que donner la même somme pour un grand Menetou-Salon? Et pourquoi croit-il même avoir fait une affaire?

La réponse est peut- être dans ce vieux proverbe chinois:
"Quand paraît le phénix, les autres oiseaux se confondent avec les pierres".

685px-Phoenix-Fabelwesen.jpg

Nous avons moins besoin de fabuleux phénix que de vins francs, honnêtes et typés

Mais la vraie beauté est intérieure, dit le sage. Alors arrêtons de nous arrêter aux étiquettes, sachons prendre chaque vin pour ce qu'il est.

Ainsi parlait Lalathoustra.

10:46 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

26 août 2013

Blogueur-vendeur

Un blogueuse américaine spécialisée dans les cosmétiques, apparemment célèbre dans son domaine, vient de sortir sa propre ligne de produits de maquillage, sous l'ombrelle de L'Oréal.

Voila qui ouvre des horizons.

Je m'imagine déjà aller trouver Castel ou Val D'Orbieu et leur proposer de lancer une gamme à mon nom.

Avec mon capital de sympathie, je ferais un malheur.

Mais pas question de tricher, de profiter de la candeur du consommateur. Sur la contre-étiquette de mes vins, je ferais marquer ceci: "Pour chaque bouteille vendue, 50 centimes d'euros seront reversés à mon oeuvre caritative ,"Le Blogueur nécessiteux"." Question de transparence.

Reste à trouver un nom porteur.

On cherche ensemble?

"Les vins du blogueur de vin." Bof.

"Mon choix pour Vous ". Cucu la praline.

"The Wine Translator". N'importe quoi.

'Best of Chroniques Vineuses". Pas très vendeur.

"Les Coups de Coeur de Tonton Hervé". Un peu ringard.

"La sélection Lalau - Un blogueur s'engage" - Trop martial.

"Dégusté et approuvé pour vous par Hervé & Lalau". Déjà pris par Gault& Millau.

"Vin mystère sélectionné par un copain de Michel Smith". Trop long.

Euh non, finalement, je crois que je ne vais pas le faire.

En plus, je viens juste d'écrire que ce blog était indépendant, il faut quand même garder une certaine cohérence marketing.

Mais je n'en dégoûte pas les autres, l'idée a certainement de l'avenir. Et même un passé.

00:54 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |