16 octobre 2007

Forum vin et développement durable au Parlement de Strasbourg

L’Association pour la Promotion de l’Alsace organise un nouveau forum sur la thématique "Appellations, Mondialisation et Développement durable, Quel Avenir pour nos Vins?", le 24 Octobre 2007 à 17.30, au Parlement Européen de Strasbourg.

Rappellons que la Commission européenne a proposé le 4 juillet dernier son projet de Règlement de l’Organisation Commune du Marché (OCM) du Vin et que le Parlement finalisera pour novembre ses propositions d’amendement au Règlement avant son adoption par le Conseil dans les mois qui viennent.

Sous le haut patronage de Joseph Daul, Président du groupe parlementaire PPE-DE, l’APA convie les viticulteurs et la presse à la réunion de l’Intergroupe Vin, présidée par Astrid Lulling, sur la réforme de l’OCM du Vin. Ultime opportunité pour les viticulteurs de sensibiliser et faire des propositions concrètes aux Parlementaires quant à la notion de terroir, aux enjeux de l’environnement ainsi qu’aux contraintes et défis liés à une viticulture de qualité.


La séance sera suivie d’une dégustation, offerte par des grands noms de la viticulture Alsacienne, qui prouveront, verre en main, qu’une approche qualitative, passionnée et respectueuse de l’environnement est une, sinon la stratégie gagnante pour sauver l’Europe du vin.

Pour des raisons de sécurité, les membres de la presse doivent impérativement confirmer leur participation dès que possible et se munir de leur carte d’identité ou passeport pour l’accès au Parlement.

Plus d'info: remy.bossert@promotion-alsace.org

22:12 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Vins & spiritueux à l'horizon 2010

Selon l’OIV, en 2006, la consommation de vin dans le monde a augmenté de 1,4% par rapport à 2005 (contre +0,1% en 2005). Elle s'établit, toujours selon l'OIV, à 240,8 millions d'hectolitres.

France, Italie, Etats-Unis 

En volume, la France reste le premier marché de consommation au monde, avec 32,8 millions d’hectos, soit environ 55 litres par habitant et par an. Elle précède l'Italie (27,3 millions), les Etats-Unis (25,9 millions), qui devraient bientôt se hisser au deuxième rang mondial, l'Allemagne (19,4 millions) et l'Espagne (13,7 millions).


En revanche, pour la production, l'Italie devance la France d'une courte tête (52,036 millions contre 51,700 millions). L'Espagne figure à la troisième place (39,3 millions) devant les Etats-Unis (19,7 millions), l'Argentine (15,4 millions), l'Australie (13,9 millions), l'Afrique du Sud (9,1 millions) et l'Allemagne (8,9 millions). 

 
260 millions de bouteilles en plus par an  
 
Selon une étude réalisée par IWSR pour le compte de Vinexpo, l’écart entre production et consommation va se réduire à l’horizon 2010, la consommation mondiale de vin augmentant de plus de 260 millions de bouteilles tous les ans. Une progression qui profite d’abord aux vins vendus à plus de 7,5 € la bouteille, ainsi que, dans une moindre mesure, à ceux entre 4 € et 7,5 €.  A titre de comparaison, le secteur vin représente deux fois le chiffre d’affaires de la « nouvelle économie » (Google, Yahoo, Microsoft, Ebay…).
 
Toujours selon IWSR, Les Etats-Unis deviendront le premier pays consommateur de vin à l’horizon 2010, devant l’Italie et la France (qui tomberait à 24,8 millions d’hl). Avec un chiffre d’affaires de 19,17 milliards de dollars, les USA étaient déjà le premier marché mondial en valeurs en 2005. Ce chiffre devrait augmenter de 18,7% entre 2005 et 2010, pour atteindre 22,7 milliards de dollars. Parallèlement deux nouveaux pays feront leur entrée parmi des 10 premiers marchés mondiaux du vins : la Chine et la Russie.
 
Spiritueux: l'Asie dope les ventes
 
Les spiritueux ne sont pas en reste, puisque leurs ventes sont en progression de 1,39% par an ; leur consommation mondiale devrait atteindre 2,307 milliards de caisses en 2010. Elle sera dopée par l’Asie (47% de la consommation mondiale, et une croissance attendue de 8% à l’horizon 2010) et par l’Amérique (+6%). La vodka reste le spiritueux le plus consommé au monde mais sa consommation devrait connaître un ralentissement à échéance 2010.

 (c) Hervé Lalau 

15:17 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |