17 octobre 2007

"Power 100" des marques de vins

Au dernier palmarès mondial des marques de vin publié par le cabinet Intangible Business, on trouve d’abord des Américains (Gallo est n°1), des Australiens (Yellow Tail est n°5) et des Sud-Américains (Concha y Toro, notamment).

Ce «Power 100» tient compte non seulement des parts de marchés, mais aussi d'éléments plus intangibles comme la perception des consommateurs et l'image de marque. Les vins européens y brillent par leur absence, Miguel Torres, en 15ème position, faisant figure d’exception.

Mais alors que l'on parle de plus en plus de marques-ombrelle à vocation mondiale (un Australien va bientôt lancer un sauvignon chilien sur le marché britannique), l'atomisation des marques européennes est un sérieux handicap pour les combats globaux du futur. Pourtant, l'exemple de Yellow Tail tend à prouver qu'on peut construire une marque forte en peu de temps.

Attention, d’ailleurs, à ne pas diaboliser les «brands»: produire de très gros volumes d’une cuvée homogène de vin honnête, à partir d’une matière première forcément plus irrégulière, demande souvent presque autant de soin que d’élaborer un nectar à partir d’une parcelle d’exception.

(c) Hervé Lalau

08:38 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16 octobre 2007

Forum vin et développement durable au Parlement de Strasbourg

L’Association pour la Promotion de l’Alsace organise un nouveau forum sur la thématique "Appellations, Mondialisation et Développement durable, Quel Avenir pour nos Vins?", le 24 Octobre 2007 à 17.30, au Parlement Européen de Strasbourg.

Rappellons que la Commission européenne a proposé le 4 juillet dernier son projet de Règlement de l’Organisation Commune du Marché (OCM) du Vin et que le Parlement finalisera pour novembre ses propositions d’amendement au Règlement avant son adoption par le Conseil dans les mois qui viennent.

Sous le haut patronage de Joseph Daul, Président du groupe parlementaire PPE-DE, l’APA convie les viticulteurs et la presse à la réunion de l’Intergroupe Vin, présidée par Astrid Lulling, sur la réforme de l’OCM du Vin. Ultime opportunité pour les viticulteurs de sensibiliser et faire des propositions concrètes aux Parlementaires quant à la notion de terroir, aux enjeux de l’environnement ainsi qu’aux contraintes et défis liés à une viticulture de qualité.


La séance sera suivie d’une dégustation, offerte par des grands noms de la viticulture Alsacienne, qui prouveront, verre en main, qu’une approche qualitative, passionnée et respectueuse de l’environnement est une, sinon la stratégie gagnante pour sauver l’Europe du vin.

Pour des raisons de sécurité, les membres de la presse doivent impérativement confirmer leur participation dès que possible et se munir de leur carte d’identité ou passeport pour l’accès au Parlement.

Plus d'info: remy.bossert@promotion-alsace.org

22:12 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |