05 novembre 2007

Compensé carbone, oui... mais vraiment bien pensé?

Je reviens sur Cono Sur, la cave chilienne "compensée carbone, évoquée le mois dernier dans ce blog. Non seulement celle-ci attire l'attention des grands distributeurs britanniques, frinads de ce genre de certificats, mais elle fait aussi des émules à Bordeaux (Rémy Lacombe, par exemple, qui annonce "la première cave française climatiquement neutre").

Moi, je ne peux m'empêcher de s’interroger sur les vrais «effets carbone» de l’importation de vins à l’échelle planétaire… Transporter des produits depuis l’Amérique du Sud (produits que l’on trouve également en Europe) s’inscrit-il dans cette démarche environnementale?
Attention, ce n’est pas que je réprouve l’importation lointaine. Tout le monde à le droit de vivre: si Danone trouve bon d'acheter des fraises en Chine pour ses yaourts "français", pourquoi Tesco ne vendrait-il pas du cabernet chilien ? Ce que je conteste, c’est la propension de la grande distribution  (anglaise, en l’occurrence, mais ce n’est pas la seule) de donner des leçons d’écologie tout en occultant des réalités gênantes.

 Et vous, qu'en pensez-vous?

 (c) Hervé Lalau 

 

Retrouvez cette chronique dans In Vino Veritas de décembre, ou sur http://ivv.skyblogs.be 

 

07:47 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

04 novembre 2007

Des journalistes vineux? Pour quoi faire?

Notre confrère espagnol Vinealis s'est intéressé à l'influence des critiques vineux sur le choix de ses lecteurs internautes.
Ceux-ci sont 35% à estimer que les opinions des critiques déterminent leur choix, et 19% qu'elles l'influencent en partie. Mais 40% disent que les critiques ne les influencent pas du tout. Votre avis nous intéresse...

13:06 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |