22 avril 2008

In Vino Serenitas

Un beau moment de méditation entre deux dégustations du Concours Mondial de Bruxelles, saisi par notre envoyé sur place. La sérénité qui se lit sur le visage du Belge Louis Havaux et du Franco-Québécois Jacques Orhon, sans oublier la chaude impression d'amitié virile qui se dégage de cette photo, en font certainement une des plus belles illustrations de l'apport culturel du vin dans le monde.

In Vino Serenitas!

Louis & Jacques

10:45 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Du danger des grands concours de vin

Le Concours Mondial de Bruxelles, délocalisé cette année à Bordeaux, a été l'occasion, outre les séances de dégustations officielles, de plusieurs visites de classe. Je vous en parlerai dans de futures chroniques...

En attendant, et juste pour rigoler un peu, voici une photo prise sur le vif dans mon jury de dégustation. On y voit Sylvia Cava, ma voisine chilienne, au milieu d'une mare de vin.

La pauvre vient juste d'être la victime d'une sauvage agression au crachoir de vin rouge, de la part d'une consoeur polonaise dont on taira le nom pour ne pas envenimer les relations diplomatiques entre les deux pays. Je précise que me trouvant entre les deux dégustatrices, j'ai moi même été copieusement arrosé - en l'occurrence, être pays neutre ne sert pas à grand chose, c'est ce qu'on appelle les victimes colatérales.

Notre consoeur polonaise jure ses grands dieux qu'il s'agissait d'un coup de coude involontaire, et on lui laissera le bénéfice du doute. 

J'attire aussi votre attention sur l'impassibilité des autres dégustateurs. Le devoir avant tout!

Tout cela pour vous montrer que notre activité, pour exaltante qu'elle puisse être, n'est pas sans risques. Ma femme m'a acheté récemment un très joli col roulé lie-de-vin qui me fait le plus grand profit pour ce genre de sessions.

 Sylvia

Photo H. Lalau 

10:20 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |