19 octobre 2008

Brave New World of Wine

Une étude réalisée par le marchand de vin londonien Berry Bros & Rudd s'intéresse à l'avenir du secteur vin dans le monde, et plus précisément, à l'horizon 2058. Si certaines conclusions semblent logiques, d'autres étonnent...

Ainsi, selon cette étude, en 2058, le n°1 du vin en termes de volume produit sera... la Chine.

D'autres pays émergents devraient jouer un rôle majeur dans cette nouvelle planète vin, comme l'Ukraine, la Pologne ou la Grande-Bretagne.

Par ailleurs, les grands producteurs actuels auront certainement délocalisé leur production vers de nouvelles régions moins chaudes.

Pas étonnant, compte tenu de ces bouleversements annoncés, que l'origine des vins passe au second plan. Le facteur déterminant de l'achat de vin, en 2058, sera la marque (à l'image de ce que l'on observe aujourd'hui dans les cigarettes ou les soft drinks).

Côté contenant, le plastique aura certainement remplacé le verre, trop fragile et trop couteux.

Parmi les grands enjeux futurs, on trouve aussi l'"amélioration génétique" des cépages, qui devrait permettre de mieux répondre à la demande de nos successeurs, notamment en ajoutant des arômes nouveaux au vin.

Pas sûr que nous trouvions notre place dans ce nouveau monde du vin, mais bon, en 2058, à moins d'une formidable "amélioration génétique" de nos propres cellules, le problème ne nous concernera plus guère...

 

 

09:51 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17 octobre 2008

La couleur de peau n'a pas d'importance

Un chercheur américain, Dipak Das, a donné à des souris l'équivalent quotidien de deux verres de vin blanc et de vin rouge d'Italie. Il en conclue que le blanc, grâce à la présence de tyrosol et l'hydroxytyrosol protège le coeur aussi bien que le rouge et son fameux resvératrol, qui provient de la peau des raisins.

Source: NewScientist

06:59 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |