19 mai 2009

Off Vinexpo

Je relaie avec plaisir ce communiqué des vignerons blogueurs, aimablement transmis par Isabelle Perraud (Côtes de la Molière). Avignon avait son festival off, voici que Vinexpo aura le sien...

"Blogueurs vignerons (et vigneronnes) d'Europe passent de l'autre coté de l'écran et invitent tous leurs lecteurs à venir déguster leurs vins pour une rencontre humaine et passionnée.

Venus de toute la France, d'Allemagne, d'Italie et du Portugal, ils se rassemblent pour présenter leur blog et leurs vins, le lundi 22 juin 2009 de 11h à 19h, non loin des vignes, au château Luchey-Halde à Pessac Léognan, en marge de Vinexpo.
Rendez-vous pris avec les professionnels du vin et les lecteurs assidus de la blogosphère pour une rencontre chaleureuse autour des vins.


Vignerons Blogueurs


Les vignerons blogueurs ont choisi une fenêtre ouverte sur le monde pour se rapprocher de ceux qui boivent autant leurs vins que leurs écrits. Ils ont en commun le partage et l'échange, la passion et l'authenticité, réunis autour d'un esprit: celle d'inviter l'oenophile, le néophyte et le curieux à partager l'intimité du métier de vigneron au quotidien.


Diversité de vignerons et de vins


Jeunes, expérimentés, bios, traditionnels, parcours atypiques, histoires familiales, voici 20
vignerons français, allemands, italiens, portugais, qui ne se connaissent pour la plupart qu'à travers leurs blogs et qui s'unissent de manière inédite pour des dégustations".

C'est tout naturellement sur un blog commun qu'ils se présentent tour à tour :


http://blogsetvignerons.over-blog.com


Pour de plus amples informations et pour réserver votre entrée à l'off:
blogsetvignerons@hotmail.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

17 mai 2009

Le Bordelais durement frappé par la grêle

De  gros orages de grêle, lundi et mardi dernier,  ont causé des dégâts considérables dans le vignoble bordelais, notamment dans les appellations Entre-Deux-Mers, Côtes de Castillon, Saint-Emilion, Côtes de Bordeaux et Graves, ainsi que dans le Sud du Médoc. Stéphane Defraine, le président du syndicat de l'Entre deux mers, fait un triste constat: "Certaines propriétés sont détruites à 100% par des petits grêlons qui sont tombés vers 3H30 du matin et ont tout haché menu; il n'y aura pas de récolte sur ce qui a été détruit".
A Saint-Emilion, on parle de 2.000 hectares touchés, sur 5500, avec des taux de destruction variables.

Outre la grêle, il y a eu le tonnerre: Météo-France a recensé plus 10.000 impacts de foudre.

Bordeaux en viendrait presque à regretter les gelées.

A noter que d'autres régions ont été affectées, notamment le Beaujolais.

09:48 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |