23 mai 2009

Où il y a des gênes, il y a du plaisir...

Au détour du blog de Jacques Berthomeau, dont je ne saurais trop vous conseiller la lecture, je découvre cette phrase du professeur Patrick Mac Leod, chercheur en neurobiologie sensorielle et co-fondateur, avec Jacques Puisais, de l'Institut du Goût: "Quatre gênes codent notre perception des couleurs, ce qui fait que nous voyons à peu près tous la même chose; mais 347 gênes sont voués à l’olfaction, dont 50% sont différents d’un individu à l’autre. Dans ces conditions, il est rigoureusement impossible de sentir pareil et de s’entendre sur un vocabulaire approprié.»

Pour en savoir plus:

http://www.berthomeau.com/article-31641753.html

09:51 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19 mai 2009

Influents, les "wine-writers"?

Quelle influence les avis des critiques ont-ils sur les achats des consommateur?

Un sondage de Wine Intelligence (sic!), en Grande-Bretagne, révèle que seuls 29% des consommateurs réguliers de vin sont "influencés" par les notes des wine-writers (journalistes ou non). Jancis Robinson, qui fait pourtant partie de ces 'influential writers", considère elle-même que leur importance est surestimée.

Il faut certainement nuancer en fonction des critiques, de leur exposition médiatique... et du type de consommateurs.

J'aurai le plaisir de traiter ce thème plus en profondeur lors des Sélections Mondiales de Québec. Les organisateurs m'ont demandé de faire un exposé à ce sujet devant un parterre d'oenologues, oenophiles... et "wine-writers". Je vous tiendrai au courant... si j'en réchappe!

07:46 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |