13 février 2010

Qu'est-ce qu'un bon journaliste vineux?

Qu'est-ce qu'un bon journaliste vineux?

Un bon palais. Certes.

Une bonne plume. Sans doute.

Mais aussi de bons yeux, de bonnes oreilles et de bonnes jambes, pour courir sus à l'info.

Et de la moralité.

Et le sens du contact.

Le goût de la découverte. Pas l'otage d'un type de vin, d'une mode ou d'un pays.

Du sérieux, mais assez de légèreté pour ne pas se prendre au sérieux.

De la compétence, mais aussi de l'humilité.

Beaucoup de force de caractère, pour résister aux tentations, qu'elles viennent des producteurs ou des services publicitaires.

Beaucoup de souplesse, aussi, pour accepter de remettre en doute poncifs, certitudes, vérités révélées.

Bon, je vous le dis tout de suite, dans cette "check-list", je suis loin d'avoir tout bon. En tout cas, rarement tout en même temps!

Alors, merci de me prendre comme je suis!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:50 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

08 février 2010

Pris sur le vif

Lors du dernier salon des vins de Loire, une vive altercation a éclaté entre mes deux confrères et amis Marc Vanhellemont et Michel Smith; le premier défendant les vertus du rosé, et le second celles de l'eau minérale. Ou était-ce le contraire? Ce n'est plus très clair dans mon esprit.

Rien qui ne puisse s'oublier autour d'une bonne bouteille, en tout cas!

 

Marc et Michel

 

 

18:31 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |