17 avril 2010

Merci l'ANPAA

Les sages de l'ANPAA seront heureux d'apprendre que les exportations de scotch whisky vers la France ont augmenté de 13% l'an dernier, malgré la crise. Leur stratégie de diabolisation du vin en France est non seulement efficace, mais très favorable à la balance commerciale... écossaise.

ANPAA: Association Nationale pour l'Alcool des Autres Pays

09:34 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : whisky, france, hygienisme | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

15 avril 2010

Au Trophée de La Bouteille Blanche

J'ai assisté hier à la première édition du trophée de la Bouteille Blanche, qui vise à récompenser les meilleurs sommeliers des Alpes.
Les épreuves avaient lieu à Val d'Isère, et en altitude. Plus précisément, sur les pentes,de la station, en ce qui concerne les blancs (la table de dégustation était un bar de glace). Et dans la superbe cave d'un restaurant d'altitude, La Foiie Douce/La Fruitière, en haut du téléphérique de Val d'I.

Bouteille Blanche

La sommelerie prend de la hauteur...

Ce qui me donne l'occasion de préciser, si vous ne le saviez pas déjà, que l'altitude, ou plutôt la faible pression de l'air n'est pas sans influence sur la dégustation - les tannins des rouges apparaissent souvent plus agressifs.

Mais revenons au concours. L'idée est bienvenue, en ce sens qu'il vient opportunément souligner les grands progrès accompils par la gastronomie et les vins dans les stations de Alpes francaises, italiennes ou suisses.
Concours difficile, délibérément, puisque présentant à l'aveugle des vins blancs et rouges de diverses origines, et une bordée de questions toutes plus ardues les unes que les autres.

25 sommeliers ont concurru, dans des conditions optimales, grâce notamment au l'aide de M et Mme Reversade, les propriétaires de La Folie Douce/La Fruitière.

Sur la première marche du podium, est monté un enfant du cru (et cela n'avait rien d'arrangé, c'était tout simplement le meilleur):  Thierry Ledieu, du Christiana (Val d'Isère). Ses deux dauphins, quant à eux, venaient du Val d'Aoste tout proche (enfin, par delà les montagnes, tout de même).

Comme il a pour principal sponsor le groupe Bernard Magrez (le dit Bernard et son épouse étant des vieux habitués de la station savoyarde), ce concours m'a aussi permis de déguster à nouveau un vin qui est pour moi la quintessence de l'esprit du grand Bordeaux classique à savoir Pape Clément.

En version 2004, encore très jeune, dense, mais aux tannins très soyeux. En version 2001, superbe d'élégance, parfait à boire aujourd'hui, aérien, un grand moment.

Si ce vin était un homme, je dirais qu'il est superbement bien élevé, racé, avec un petit grain de fantaisie tout de même. Pierce Brosnan dans l'Affaire Thomas Crown, si vous voyez ce que je veux dire

Bref, cette balade alpine restera dans mes annales. Un grand bravo à toute l'organisation, notamment Jean-Michel Guibourt (Pape Clément), André Deyrieux (Wine Tourism in France), M & Mme Reversade (La Folie Douce), et tous ceux dont je n'ai pas retenu les noms...

 

12:00 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : vin, sommelier, alpes, val d isere | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |