30 avril 2010

Boottle, avec deux T, deux O, et plein de vins

Un aficionado du vin et des blogs de vins, Laurent Gibet, qui me fait parfois le plaisir de déposer un commentaire pleine de sève et de sel sur celui-ci (sans doute l'influence du chasselas), me fait passer le faire part de naissance d'une nouvelle plateforme de vente de vins: Boottle

Si elle a retenu mon attention, outre la référence de Laurent, c'est qu'elle est l'oeuvre d'un confrère, Alain Bringolf, Suisse de son état, et que sa promesse est alléchante: mettre le marché du vin pro à portée de mains des amateurs!

Boottle

 

L'architecture du site est assez simple, le moteur de recherche doit permettre de trouver assez facilement chaussure à son pied, et pour les plus faignants, Boottle propose une sélection de 120 vins renouvelés régulièrement.

L'offre du site français est un peu trop centrée sur Bordeaux à mon goût, actuellement, mais il paraît qu'elle va se diversifier. Acceptons-en l'augure... Quelques bons crus suisses seraient les bienvenus, notamment, pour nous pauvres frustrés de l'exportation helvète...

Boottle est libre de toute publicité, il vit sur ses commissions de vente, producteurs et négociants référencés n'ont aucun droit d'accès à payer.

A vous de voir, c'est ici

Pour un mois environ, Boottle (Suisse, France et Espagne) est en rodage (version beta) et que l'accès au site se fait uniquement sur invitation. Pour obtenir un accès, rien de plus facile: nous faire une demande auprès de toctoc@boottle.fr (.ch ou .es pour les résidents respectifs de ces pays).

09:18 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

29 avril 2010

Vinturi, ça marche

Avec mon ami Marc Vanhellemont, je viens de faire le test du Vinturi, un accessoire censé aérer le vin. 

 

bg-redpour-st

Le Vinturi en action

 

Résultat: ça marche.

Bon, le glou-glou est assez sonore, mais plus amusant que dérangeant, le débit est contrôlé, les bulles qui apparaissent sont le signe manifeste de l'aération promise, et surtout, à l'arrivée, le vin a réellement gagné en arômes. A noter, également, une finale un peu plus nette.

Bien sûr, on peut préférer carafer à l'ancienne, même si c'est plus lent.

Le test fut réalisé avec un Château de Sabazan 2005 (Côtes de Saint Mont), dans des verres C&S de type "Oaky".

 

Contact: http://www.rawell.fr/vinturi1/

07:11 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |