07 juin 2010

Sélections Mondiales Canada: le Palmarès

Les Sélections Mondiales de Québec, auxquelles j'ai eu le plaisir de participer, ont rendu leur verdict. Sur les quelques 1.880 vins dégustés, quatre seulement ont obtenu la Grande Médaille d'Or, à savoir: le Castillo Perelada 5 Fincas 2006 (DO Empordà, Espagne), Le Prieuré 2008 du Château Ksara (Bekaa, Liban), le Paisaje de Barrancas 2007, de la Finca Flichman (Mendoza, Argentine) et le Tannat Viejo H. Stagnari 2007 (Salto, Uruguay).

logoSMVbd

Les médailles d'Or sont beaucoup plus nombreuses, impossible de les citer toutes, mais dans la liste, une mention spéciale, et toute personnelle, à trois vins qui m'ont particulièrement impressionné: l'Alsace Grand Cru Schoenenbourg Riesling 2007 de Dopff Au Moulin, le Château Vari 2008 des vignobles Jestin (Monbazillac) et les Côtes de Grevenmacher 2008 de Bernard Massard (Luxembourg).

Je quitte ce concours à regret, parce qu'il est exceptionnellement convivial, à l'image des  Québécois. Mais je pars avec le sens du devoir accompli. J'ai bu, j'ai vu, et c'est le vin qui a vaincu.

Un mot tout particulier pour mes 5 compagnons du jury 7: Jocelyn Tremblay, un président comme on n'en fait plus, un Grand Monsieur qui allie discrétion et  une grande capacité d'écoute; Eli Maamari, le très compétent oenologue libanais de Château Ksara, déjà cité; Julie Montreuil, jeune et jolie sommelière québécoise dont le réel talent d'analyse des vins n'a d'égal que la modestie et la bonne humeur, et que j'embrasse au passage; Olivier Balaresque, un courtier bordelais à la fois précis et très ouvert d'esprit; et last but not least, Federico Castellucci, le directeur de l'OIV, qui m'a surpris par sa justesse de palais, mais aussi par sa grande humilité face aux vins.

Bref, se frotter à ce genre de "pointures", partager leur expérience, intégrer un peu de leur vécu de dégustateur, voila qui est des plus formateur. Quel plaisir aussi que de communier dans la même passion du vin, avec des gens qui laissent leur chance aux vins, et voient dans le verre plus qu'un numéro. Oui vraiment, une belle leçon.

Le palmarès complet sera disponible très bientôt sur le site www.smvcanada.ca

 

05:53 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

06 juin 2010

Où l'on reparle de la fiche OIV... avec M. Castellucci

Dans mon jury, aux Sélections Mondiales de Québec, se trouve Federico Castellucci, le Directeur de l'OIV. Comme de bien entendu, nous utilisons pour noter les vins la fameuse fiche de l'OIV.

Quelle ne fut ma ma surprise, ce matin, d'entendre M. Castelllucci m'énoncer trois remarques  critiques vis à vis de cette fiche; trois remarques qui recoupent exactement les miennes (voir un post précédent).

A savoir, que le nombre de points réservé à la robe est trop important; que le concept de franchise, qui se rapporte à l'absence de défaut, mérite d'être mieux expliqué; et que le nombre de points dévolu à l'impression d'ensemble est trop faible.

Comme le Directeur de l'OIV a certainement plus de poids que moi pour décider d'une éventuelle refonte de cette fiche, je me dis qu'il y a de l'espoir.

Bien sûr, ce n'est pas pour demain: la dernière mise à jour (utile, puisqu'elle a permis de préciser que l'intensité devait être prise au sens positif, par exemple) ne date que de l'an dernier, et l'on voit mal l'OIV modifier cette fiche tous les ans...

04:51 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |