11 janvier 2011

Les yeux (bridés) de Chimène pour les vins de Bordeaux

Enfoncés, les marchés allemands, belges et britanniques, principaux débouchés traditionnels du Bordeaux: le premier marché à l'exportation de vins de la Gironde, l'an dernier, ce fut la Chine.

De novembre 2009 à fin octobre 2010, rapporte notre confrère César Compadré, de Sud-Ouest, l'Empire du Milieu a importé 251.000 hectolitres de Bordeaux, pour une somme totale de 333 millions d'euros.

La demande chinoise de vin a explosé, ces dernières années, avec l'élargisssement de la base des consommateurs (et il y a encore de la marge de progression!). Des consommateurs peu connaisseurs qui privilégient les grands noms et les vignobles de réputation ancienne. Un danger point cependant à cet horizon chinois: celui de la contrefaçon, d'autant plus tentante que peu de buveurs sont encore capables de faire la différence dans le verre.

Même s'ils ne le diront jamais ouvertement, ce succès pourrait inciter les Bordelais à réaffecter plus de moyens de promotion vers l'Asie, plutôt que de lutter pour conserver à toute force des parts de marché déclinantes dans des pays plus difficiles comme en Europe, dont les nouveaux consommateurs, eux, découvrent les charmes de provenances alternatives.

A noter que le premier marché du Bordeaux reste cependant la France, qui absorbe deux tiers des ventes (surtout en grande distribution).

 

 

00:02 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Vins de tous pays | Tags : vin, vignoble, chine, exportattion, bordeaux, contrefaçon | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

10 janvier 2011

Blogueurs, "web-natives" et journalistes (1.0, 2.0...)

Alors, j'en remets une couche après ce fameux post incorrect? Non, rassurez-vous, l'envie m'a passé.

Mais sur le blog d'un confrère, Jean-Christophe Feraud, une jeune journaliste "web-native", Morgane Tual, s'exprime sur le conflit des générations, et je trouve ses arguments intéressants. C'est ici

Ce n'est pas spécialement dirigé vers les journalistes vin, mais on peut certainement leur appliquer certaines critiques formulées par ma jeune consoeur...

19:30 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : web-native, 1.0, 2.0, journalisme, vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |