11 mai 2011

Quand l'Argentine nous montre la voie

La Présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner ("La Cristina", comme on l'appelle ici) a décrété voici peu que le vin était "boisson nationale argentine".

vin, vignoble, argentine

La présidente de la République Argentine (photo Presidencia de la Nacion Argentina)

Raison pour laquelle le 17 avril a été institué comme fête officielle pour célébrer le breuvage de Bacchus, sous le nom de "Dia del Malbec".

C'est apparemment à cettte date, en effet, que "Monsieur Pouget" aurait planté les premiers plants de ce qui allait devenir "le" cépage argentin par excellence.

Un jour du vin? Ca ne serait pas une idée à creuser? En toute modération, bien sûr...

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Argentine, France, Vins de tous pays | Tags : vin, vignoble, argentine | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

06 mai 2011

Lautaro ou le vin équitable

Du Chili viticole, en Europe, on connaît surtout les marques fortes et généralement bien markettées des gros exportateurs comme Carmen, Errazuriz, Concha y Toro, Santa Rita, Miguel Torres ou Cono Sur, et puis aussi quelques domaines de prestige, comme Clos Apalta; et bientôt Vik, que je vous ai présenté avant-hier. Mais c'est aussi tout un tissu de petits producteurs; producteurs de raisins qui vendent leur fruit aux groupes déjà cités, la plupart du temps.

Certains ont choisi d'unir leurs forces, comme la vingtaine de viticulteurs de la Vallée de Lontué, regroupés sous le nom de Lautaro.

Lautaro, c'est une figure de l'histoire du Chili, un chef indien resté célèbre pour avoir mené la lutte contre les premiers colons. Le pot de terre indigène contre le pot de fer espagnol. Une sorte de Robin des Bois local.

Lautaro1.jpg

La vigne organique d'un des membres de Lautaro à Lonhué

Le choix de ce nom ne doit rien au hasard: car derrière ce regroupement, qui a bien sûr des avantages en termes d'économie d'échelle, il y a surtout une réflexion d'ordre social. Lautaro a d'emblée choisi de réinvestir la plus grosse partie de ses bénéfices au profit d'actions en faveur de la communauté, de l'éducation des futurs vignerons, d'une mutuelle d'assurance maladie, etc. L'idée générale, comme l'explique Raúl Navarrete Jara, son directeur gérant, étant "de sortir de la spirale du sous-développement social".

Lautaro diffuse ses vins au travers des réseaux du commerce équitable - son premier client a été Oxfam, en Belgique.

Lautaro2.jpg

Don Raùl et l'oenologue de Lautaro

Et les vins, me direz-vous? Ils sont plus que corrects, souples, fruités, "easy-to-drink". Don Raùl évoque la "production propre" au sens philosophique, nous l'avons retrouvée dans le produit. A noter qu'une bonne partie de la culture est biologique.

J'ai particulièrement apprécié le Carménère Organico 2010 un joli fruit mûr, mais pas compoté, ainsi que l'Otoño Chardonnay 2009. Bois bien fondu, notes de poire, bouche ample et souple.

13:47 Écrit par Hervé Lalau dans Chili, Vins de tous pays | Tags : vin, vignoble, chili, commerce équitable, lautaro | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |