28 mars 2012

In memoriam

Reçu ce matin de mon confrère du Québec Guénaël Revel:

Kazuyoshi Kogai vient de s’éteindre au Japon.
Il fut le premier président asiatique de la Sommellerie Internationale. C'est grâce à lui et son équipe que l'Association de la Sommellerie Internationale (ASI) est toujours active et plus solide aujourd'hui.
Il l'avait reprise en période de crise, son mandat fut complexe, il l'a rempli de belle façon.
Il a su placer à sa suite l'un des meilleurs parmi nous, Shinya Tasaki, Meilleur sommelier du monde en 1995.
Il avait suivi des études sur le vin en France, il fumait des Gauloises, car elles représentaient la France qu'il adorait.
À la fois discret et efficace comme tout japonais, ses poses "sommeil" dans nos réunions amusaient tout le monde, la Canada avait soutenu toutes ses propositions. Il m'a laissé sa cravate et son épinglette de sommelier japonais en souvenir de nos heureuses rencontres.

medaille-kogai.jpg

Kazuyoshi Kogai


Je suis triste, comme beaucoup de sommeliers dans le monde aujourd’hui.
J’ai pu lui écrire à quelques occasions, toutefois je regrette de ne pas l'avoir fait récemment afin de prendre des nouvelles de sa santé. C'est souvent comme ça la vie...

Le Japon viticole, le japon de la restauration sont en deuil. Les sommeliers canadiens aussi. En leurs noms, voici mes hommages présentés aux proches de la famille.

À toute à l'heure Kazuyoshi, laisse le saké sur la glace, on le prendra frappé, comme d'habitude.

Guénaël Revel

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

22 mars 2012

Information, internet... qui a les clefs?

Juste une petite réflexion sans rapport direct avec le vin, mais qui illustre les menaces du tout internet; ou plutôt, du manque de recul, de grille d'analyse, de clefs de lecture aussi, par rapport à l'information.

Hier, un ado de mon entourage arrive avec une copie d'article sur des cas de gale à Nivelles.

On s'inquiète, bien sûr, car cet ado y est scolarisé.

Sauf qu'à regarder l'article de plus près, l'affaire n'est pas vraiment nouvelle: elle date de l'an dernier .Et sauf qu'à y regarder encore de plus près, il ne s'agit pas de Nivelles (Belgique) mais de Nivelle, et plus précisément, Saint Pée de Nivelle (Pyrénées Atlantiques, France).

Depuis, j'ai appris qu'il y avait bel et bien des cas de gale à Nivelles. Aucun rapport avec l'article, mais les ados ont vite fait de confondre; internet leur livre tout sur un plateau, mais sans discernement.

Alors finalement, s'il n'y a pas de rapport direct avec le vin, il y en a avec tout sujet d'investigation: nous avons intérêt, nous autres journalistes, à ne rien tenir pour acquis, à ne pas préjuger de la capacité des nos lecteurs à décrypter l'information, compte tenu de son abondance.

L'école se flatte d'encourager l'esprit critique des élèves, mais elle ne leur enseigne plus tellement la précision. Alors tout se mélange un peu. La sphère de compétence de chaque "consommateur d'info" se contracte à mesure que sa culture générale se restreint.

Et pour revenir au vin, non, la vendange en vert n'est pas réservée au Vinho Verde.

Non, crianza n'est pas un nom de cépage.

Non, la centrale du Tricastin n'a jamais eu aucun rapport, ni hydrologique ni pédologique, avec les vignes de la région.

Non, il n'y a aucune raison objective pour que le Champagne rosé puisse être un assemblage de vins blancs et de vins rouges, c'est juste un de ces passe-droits dont la France este friande. J'ai lu un jour (sous la plume de défenseurs du rosé sans mélange) que c'était toléré parce que la bulle est un procédé à part. Sauf que les autres effervescents d'appellation, eux, n'ont pas le droit de faire du rosé du coupage; alors l'explication n'en est pas une. Méfiez vous des à-peu-près...

Morale de l'histoire (s'il y en a une): le journalisme, ça peut encore servir à quelque chose - à condition de ne pas se contenter de reproduire des dépêches prémâchées, bien sûr...

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Espagne, France, Portugal, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |