25 mai 2011

Terra incognita

A 50 ans bientôt, je regarde derrière moi et je me dis que j'ai eu la chance de visiter pas mal de vignobles au monde, de l'Europe en passant par le Chili et l'Afrique du Sud. Mais l'esprit humain est ainsi fait qu'il voit souvent le verre à moitié vide. Avec un peu d'avance, j'adresse donc au Père Noël ma liste de voyages encore à faire.

Des coins dont j'ai pu goûter les produits, ou pas; des vignobles tout près, ou très loin. Des appellations réputées, ou pas. Des voyages qui font rêver, ou pas.

Voici donc les endroits que j'ai vraiment envie de voir dans les années qui viennent, mes zones blanches sur la carte du vignoble mondial, ma "terra incognita":

-Coteaux du Vendômois/Coteaux du Loir

-Coteaux du Layon

-Duras

-Ardèche

-Gaillac

-Irouléguy

-Béarn

-Saint Véran

-Saint-Chinian

-Minervois

-Crépy

-Die

-Thann

-Alsace Grand Cru Schoenenbourg

-Gigondas

-Coteaux d'Aix

-Côtes Roannaises

-Châteaumeillant

-Saint Pourçain

-Quincy

-Morgon

-Pays d'Auge (Calvados)

-Armagnac

-Madiran

-Corneilla de la Rivière

-Saint Honorat

-Ribera del Duero

-Costers del Segre

-Açores

-Lanzarote

-Santorin

-Nemea

-Mantinia

-Samos/Lesbos

-Tunisie

-Hermanus

-Olifantsrivier

-Nouvelle-Zélande

-Cinque Terre

-Calabre

-Franciacorta

-Neuchâtel

-Bio-Bio

-Neuquen

-Salta

-Baja California

-Speyside

Comme vous le voyez, j'ai du pain sur la planche.

04 février 2011

Que demande le peuple?

Vous savez que je ne fais pas de politique. Et encore moins de Realpolitik.

Mais je m'intéresse à l'actualité; et notamment à l'Egypte, ces temps-ci, même si je n'ai aucune connaissance approfondie de la question. La blague suivante circule au Caire, apparemment:

Le chef de cabinet d'Hosni Moubarak lui demande s'il a préparé un discours d'adieu à l'attention du peuple égyptien.

Le Raïs lui répond: "Ah bon, le peuple s'en va?"

Aucun rapport avec le vin. Mais hier, j'ai eu des nouvelles de Belgacem d'Khili, mon ami tunisien, le directeur des Caves de Carthage, avec lequel j'ai eu plusieurs fois le plaisir de déguster au Concours de Séville.

Tunisie, vin, vignoble

Je m'inquiétais pour lui. Dans la tourmente de la mi-janvier, les contacts étaient difficiles; et entretemps, j'étais parti en Afrique du Sud.

Hier, il m'a téléphoné. Il va bien. Sa famille aussi. La Tunisie reprend son souffle, un souffle de liberté comme on n'en a jamais connu là-bas. Que demander de plus pour un ami?

Je porte un toast à la santé de la Tunisie et à l'amitié, un bon verre de Magon à la main.

 

01:30 Écrit par Hervé Lalau dans Tunisie | Tags : tunisie, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |