07 octobre 2010

Testez la teneur en polyphénols de votre bouteille de vin!

Une équipe suisse de l'École Polytechnique de Lausanne, alliée à des universitaires américains de Stanford, a mis au point une machine permettant de tester rapidement le niveau de polyphénols dans une boutelle de vin.

L'appareil, qui n'est pas plus grand qu'une boîte d'allumettes, fonctionne avec des bandelettes de test, un peu comme les appareils de mesure glycémiques des diabétiques. Il suffit de déposer une goutte du vin sur la bandelette.

La machine devrait être lancée assez rapidement en France par le la firme Diagnogène, au prix de 2.000 euros environ.

Marché visé en priorité: les producteurs, qui pourraient vouloir augmenter la teneur en polyphénols de leur vin (rouge), afin d'en faire un argument de vente. Mais une version pour les particuliers pourrait également voir le jour.

A toutes fins utiles: je ne suis pas intéressé. Je ne consomme pas du vin pour raisons médicales.

A tout prendre, je préfererais une machine permettant d'identifier la provenance réelle des vins. Bizarre que l'équipe de Lausanne ne se soit pas penchée sur le sujet. Les AOC vaudoises sont de vrais patchworks où il est difficile de quantifier le pourcentage de vin effectivement produit dans l'aire d'appellation. Il y avait là un beau défi pour les chercheurs...

00:01 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |

08 septembre 2010

Premier Prix Vitisphère de la communication numérique pour Johanniter Kellerei

A Sierre, dans le cadre du salon Vinea, ma consoeur et amie Anne Serres a remis le premier Grand Prix Vitisphère de la Communication numérique à Thomas Grichting, le propriétaire du domaine Johanniter Kellerei (Salgesch), ainsi qu'à Samuel Clavien, qui a créé le site du domaine avec Oliver Grichting, fils de Thomas.

Une initiative qui démontre, s'il en était encore besoin, l'importance prise par la communication internet pour les producteurs de vin. Et le résultat démontre qu'il n'est pas toujours besoin d'avoir une grosse structure ni d'engager de très gros moyens pour être performant dan s ce domaine. La clef du succès, c'est d'abord l'engagement des vignerons et leur disponibilité - ce qui n'est pas gagné d'avance, car bien faire du vin et bien en parler, ce n'est pas la même chose.

Voici le site primé: http://www.johanniterkellerei.ch/

09:24 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (15) | | | |