19 décembre 2011

Suisse Romande, Suisse Gourmande

Elle n'est pas bien grande, la Suisse romande, et pourtant, les recettes gourmandes y sont légion; comme en témoigne l'ouvrage que leur consacre mon confrère Alexande Truffer (Romanduvin), avec bien, sûr une option vin...

De la raclette valaisanne au saucisson vaudois, en passant par le cervelas, le saucisson neuchâtelois ou le gruyère, aucun canton n'est oublié. 

L'ouvrage s'intitule tout simplement "Accords Gourmands de Suisse Romande".

Accords-gourmands-de-Suisse-romande.jpg

Et comme Alex est un Suisse aussi malin qu'ouvert sur le monde, il propose pour chaque spécialité quatre vins: deux accords classiques, et deux accords plus particuliers

L'ouvrage est en vente auprès des vignerons partenaires, des libraires et sur shop online

20:22 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse | Tags : suisse, romandie, accord gourmand | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Ah, la Petite Arvine des Favre!

"On ne vend pas nos vins, on s'en sépare", nous lance, rigolard, John Favre, en nous tendant un verre, à Laurent Probst et à moi...

L1040491.JPG

John nous cède un peu de son son Saint Pierre Grande Année 2001

La scène se passe au salon Vinea, à Sierre, en septembre dernier.

Le verre contient la Petite Arvine 2010 de John & Mike Favre

Riche au nez, de la pêche, de la poire, du miel; en bouche, c'est puissant (quelques notes de frangipane), mais vif,  la finale est saline, très longue,  j'ai l'impression d'avoir trois vins en un, 15,5/20

J'enchaîne avec la cuvée Saint Pierre Grande Année  2001, toujours en Petite Arvine, toujours de chez John & Mike Favre, mais de vieilles vignes du village de Saint Pierre de Clages.
Poire, ananas, cédrat, tilleul et cire d'abeille au nez, en bouche, c'est concentré, bien gras, mais bien charpenté aussi, grâce à une belle acidité; bref, tout y est, même la finale sapide qui prolonge le plaisir de la conversation. Car c'est un vin qui évolue dans le verre; un grand monsieur (ou une grande dame) qui ne se livre pas au premier abord, ni au premier venu. En résumé, un grand vin, mais d'esprit joyeux, appétissant. Un des plus beaux blancs dégustés de toute cette année 2011. 17/20.

De la même maison, mais dans un style un peu plus facile (mais cela n'a rien d'un défaut), je vous recommande aussi le Johannisberg 2010 avec ses jolies notes de camomille, de massepain et de pomme  au nez, et beaucoup de souplesse en bouche.

L1040492.JPG

La Petite Arvine 2010

 

Dommage que les Suisses exportent si peu de ces trésors...

 

John et Mike Favre
Rte de Collombey 15
CH-1955 St-Pierre-de-Clages (Chamoson)
+ 41 27 306 39 21

00:21 Écrit par Hervé Lalau dans Suisse | Tags : john & mike favre, valais, suisse, petite arvine | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |