03 juillet 2014

Ce bon Rousseau

Nombreux sont les vignerons qui prônent un retour à la nature. Et militent par l'exemple de leur vin, avec plus ou moins de bonheur - mais les vignerons dits conventionnels non plus ne font pas tous de grands vins.

Certains de ces "naturistes", au sens philosophique, évoquent Steiner (qui ne s'est jamais intéressé au vin), d'autres Rousseau. 

Cette tendance s'accompagne souvent d'une certaine prise de distance avec la science. Il faut dire que Rousseau lui-même n'était pas tendre avec le monde scientifique de son époque. Voici ce qu'il en dit dans son Discours sur les sciences et les arts, en 1750:

"L'astronomie est née de la superstition ; l'éloquence de l'ambition, de la haine, de la flatterie, du mensonge ; la géométrie de l'avarice ; la physique d'une vaine curiosité ; toutes et la morale même, de l'orgueil humain."

Pourtant, en 1750, on ne parlait pas encore d'oenologie, ni de pesticides.

rousseau-discours.jpg

10:54 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, Pour rire, Suisse | Tags : vin, nature, rousseau, état de nature, philosophie, oenologie | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

06 mai 2014

Pour qui, les concours de vin?

Jolie formule de mon confrère suisse Yves Paquier à propos des concours de vins (comme responsable technique du Trophée des 7 Ceps, il connaît la musique): "Les concours doivent être au service des vignerons et non l'inverse". 

Et j'ajouterai: ils doivent être aussi au service des consommateurs, en leur fournissant une vraie plus-value, une caution quant à la qualité des vins.

22:49 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |