27 mai 2013

Alerte à l'oxydation prématurée des vins rouges!

Pruneau, figue sèche... vous  trouvez certainement, comme moi, ces arômes dans pas mal de vins. Et vous les appréciez. Il paraît que nous avons tort.

L'institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux pense que ces arômes sont des indicateurs d'une propension à l'oxydation prématurée. Les deux molécules, baptisées ZO1 et ZO2, ont été identifiées dans la plupart des vins rouges de garde - à Bordeaux, mais aussi en Napa, en Chianti, en Rioja... Le merlot semble cependant particulièrement prédisposé.

283px-Prune.JPG

Grand Cru Dépassé "Château Pruneau"

 

Les chercheurs mettent aussi en cause les méthodes culturales modernes: en vendangeant plus tard, en cherchant la maturité la plus complète, on réduit les taux d'acidité, ce qui peut favoriser une oxydation prématurée du vin; de même, l'emploi de bois neuf et la réduction des doses de soufre, notamment en cas de pH élevé, pourrait jouer un rôle. Le mieux serait donc l'ennemi du bien...

Voila qui ne manquera pas d'alerter les investisseurs, ceux qui ne jurent que par les grands crus, censés défier le temps, voire se bonifier, et avec eux, leur cours de revente...

Figues.jpg

Grand Cru Dépassé "Clos de la Figue"

Que ceux qui, comme moi, aiment les prunes et les figues se rassurent - on les trouve aussi dans de grands vins promis à un grand avenir - moi qui reviens juste de Cahors, j'en ai remarqué dans certains très jolis vins...

 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

26 mai 2013

Cause toujours... ce Cahors m'intéresse!

Ce vendredi, j'ai passé quelques heures au Domaine de Cause, un Cahors dont j'avais fait la connaissance la veille, (d'où l'expression, "en connaissance de Cause"...), à la Villa Cahors Malbec, grâce à l'ami Jérémy Arnaud.

Philippe Stuyck et moi-même étions en goguette en Quercy pour tenter d'étancher notre soif de nouveautés - le 11 juin, nous allons organiser une dégustation de Cahors à Bruxelles, uniquement des vins sélectionnés lors de notre passage.

Le domaine de Cause faisait partie de nos coups de coeur. Restait à faire la connaissance du vigneron et de la vigneronne, Serge et Martine Costes-Durou. Ce qui fut fait, d'abord autour des vins, puis autour des cuves, puis, enfin, autour d'un repas mitonné sans préavis - nous avions pris du retard, nos hôtes nous ont proposé le pain, le pâté maison, le jambon d'un charcutier du Cantal, une omelette à l'oseille, et même du chocolat de chez Pralus. C'est peu de dire qu'on était bien. On a failli rester pour de bon...

photo copie.JPG

Un paysage qui me... Cause

Mais revenons aux vins.

Les Costes ont repris l'exploitation au père de Martine, il y a une vingtaine d'années. Les vignes, elles, dataient des années 1970 - l'époque du grand renouveau de l'appellation.

Elles sont situées à Cavagnac, tout à l'Ouest de l'appellation, sur une ancienne portion du chemin de Saint-Jacques. Un merveilleux petit coin du Lot niché entre les bois, avec des sols riches en pépites de fer.

Tout en étant du village, les Costes étaient néo-vignerons (Serge travaillait chez Michelin). Ils n'avaient donc ni expérience, ni oeillères, ni a priori. Ils n'ont donc pas eu peur d'innover - en plantant du blanc, par exemple. Ou en misant tout sur la bouteille -  pas courant à ce moement là. On ne trouve donc pas de vrac au domaine de Cause.


Côtes du Lot Viognier 2012 Cuvée Mariandine
Les Coste ont planté en 2004 2.500 pieds de viognier qui donnent exactement... 2.500 bouteilles. Calculez le rendement vous-mêmes. Le vin est élevé en cuve.
Au nez, abricot et pêche de vigne; en bouche, du réglisse et une jolie pointe d'amertume. Le vin reste un peu sur ses lies, un séjour que Serge voudrait allonger  pour donner un peu plus de matière au vin - mais les clients sont trop pressés! Je les comprends, car c'est très friand.

Côtes du Lot Malbec rosé 2012
Un très joli rosé de table, fruité et floral à la fois (cerise, violette, griottines), ample et souple en bouche, avec de la vivacité en finale.

Cahors Tradition 2011
La fraîcheur du fruit surnage sur un boisé encore un peu trop présent à mon goût, mais qui pourrait se fondre.

Malbec 2010
Nez un peu fermé, petits fruits noirs, quelques notes viandées; bouche austère, tannins très présents. Pas mal de volume.

La Lande Cavagnac 2010
Beaucoup de fruit, une bouche élégante, une puissance contenue - une main de fer dans un gant de velours. Mmmm...

La Lande Cavagnac 2011
Fruit croquant (prune, griotte, mûre), tannins craquants, une pointe de fumé, superbe!

Notre Dame des Champs 2009

Les Costes ont acheté une parcelle sur laquelle s'élève une grande statue de la Vierge, Notre Dame des Champs, érigée à la fin du 19ème siècle. Avec une telle bénédiction, rien de surprenant si le vin nous emmène vers des sommets de béatitude...
Le nez est riche, prune à l'alcool, le boisé de 24 mois (fût neuf) se fond bien dans le vin (mieux que dans le 2008). Les tannins sont admirables, élégants, racés. Et ce vin a de la conversation, son souvenir suave vous accompagne longtemps. Au moins le temps de deux Avé et un Pater.

photo.JPG

Un seul conseil: dépêchez-vous, car il n'y en a que 3.900 bouteilles!

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |