23 août 2013

Lot's of Lot in Brussels

Les 21 et 22 Septembre 2013, le Marché de la Vallée du Lot s’installera au Mont des Arts de Bruxelles.

L’occasion de venir découvrir ou redécouvrir, le temps d’un week-end, cette vallée dans une ambiance conviviale de fête de village.
Près de quarante exposants vous y accueilleront pour vous faire partager les richesses et les trésors de leur région.
Cette 5ème édition rappelle le lien entre la capitale belge et la vallée, qui accueille de nombreux Belges tout au long de l'année.

March_Vall_e_du_lot.2528b12.jpg

 
Au programme: vins, foie gras, charcuteries, fromages et spécialités gourmandes de la région en vente directe, mais aussi de nombreuses activités gratuites:
-La cuisine: deux chefs étoilés de la Vallée du Lot vous proposent des démonstrations de leur cuisine authentique.
-Le sport: défiez les lois de la gravité avec le vélo à la verticale et le mur d’escalade.
-La danse et les jeux : des Troubadours animeront le marché et vous inviteront à quelques pas de danse tandis que les tout petits découvriront les joies du carrousel.
-Le tourisme : les comités départementaux du tourisme des 5 départements de la vallée vous communiqueront idées de visites et bonnes adresses pour préparer votre séjour.

Avec, et c'est nouveau cette année, des démonstrations et dégustations gratuites: Tourtière (gâteau à pâte feuilletée réalisée dans la plus pure tradition) et Petit déjeuner Tripoux le dimanche matin (entre 9h et 10h).
 
Plus d’info: ICI

08:07 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

30 juillet 2013

Cahors Pigmentum 2011, Georges Vigouroux

La Maison Georges Vigouroux possède des domaines de prestige à Cahors comme le Château de Mercuès. Mais c’est surtout un négociant important de la place. C’est dans cette capacité qu’il propose une ligne de produits originale, baptisée Pigmentum (la «chose qui colore»). Celle-ci se décline en un Cahors (celui  sélectionné ici), mais aussi en un Buzet, en VP du Lot rosé, et en Côtes de Gascogne blanc. Avec, à chaque fois, la volonté de mettre en avant les cépages locaux du Sud-Ouest.

pigmentum-malbec.jpg

Pour le Cahors, c’est bien évidemment le Malbec, traité ici en élevage long (entre 18 et 24 mois selon les années).

Nez éclatant de fruit noir et de fruit à noyau, belle structure en bouche, des tannins bien enrobés, beaucoup de gourmandise ; la finale est un peu sauvage, entre gibier et pruneau. Bref, ce 100% Malbec est tout sauf austère. Ni étriqué. Il a la générosité et la faconde du Méridional, avec l’accent rocailleux du Quercy. On n’attend plus que le magret pommes sarladaises… Ou à défaut, le saucisson.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |