08 octobre 2014

Grand Terroir du Sud Ouest: deux Cahors

Grand Terroir Sud Ouest est le non d'une société sise à Béziers mais qui s'est spécialisée dans les vins du "Midi Moins le Quart", comme on dit entre Cahors et Irouléguy.

Des Cahors, le groupe en représente plusieurs, dont les châteaux Bladinières et Cantelauze, que j'ai pu apprécier sur place lors des Malbec Days.

Voici mes impressions.

IMG_4252.JPG

Château Bladinières Cuvée La Préférence 2011

Cerise, prune, alcool, bonne acidité bien mur, pas de bois 14/20

Château Bladinère 2012 Cuvée Excellence

A la différence de la précédente, cette cuvée est passée en bois.

Joli fruit noir, léger poivron, épices, une bonne acidité. l'extraction a été bien ménagée, le boisé aussi.  

Château Cantelauze 2011

Pinède, humus, eucalyptus, notes fraîches au nez; belle charpente, boisé noble, fruit noir. Joli vin. Bon rapport qualité-prix (8 euros environ).

Château Cantelauze Le Trejet 2011

domaine propose aussi une cuvée parcellaire, Le Trejet". Dans la version 2011, toujours, je l'ai trouvée assez florale au nez (violette, eau de rose), assez épicée (clou de girofle); la bouche est structurée, les tannins serrés, le boisé un peu dominant à mon goût aujourd'hui (café vert, cacao, tabac). A attendre.

00:04 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03 septembre 2014

Tout le fruit du Fronton, la Guillotte 2012

La Guillotte 2012 est un vin guilleret, joyeux, plein de framboise et de violette, de réglisse aussi; une bouche aussi enlevée que Sabines à Rome; une belle acidité, beaucoup charme, et pas seulement en surface, en profondeur aussi - rien d'étonnant, car c'est un vrai Fronton de Négrette. 

campsas

La Guillotte (Photo (c) H. Lalau 2014)

 

Le vin chéri des Toulousains. Et pas qu'eux.

La Guillotte, c'est le nom de la parcelle - des boulbènes caillouteuses (troisième terrasse géologique du Tarn, pour ceux à qui cela dit quelque chose). Un sol maigre, en tout cas.

Pierre Selle, son propriétaire, l'a héritée de générations de vignerons avant lui. Et pour mieux en perpétuer l'originalité, le fruit, la grâce, la séduction, il a choisi de la vinifier séparément de ses autres cuvées du Château Bouissel.

Que dire de plus? Bravo! Une preuve de plus que bien des trésors se cachent au sein de la mêlée des vins du Sud-Ouest, terre de rugby, et terre de gastronomie.

Plus d'info: Pierre Selle, Château Bouissel, Campsas

 

00:15 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Tags : campsas | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |