07 novembre 2008

Lionne's share

Il y a au moins un investisseur américain qui n'a pas le blues de Wall Street, c'est Doug Graves. Celui-ci a eu la bonne idée, en août dernier, de placer la moitié de sa cassette personnelle dans un vignoble des Côtes du Rhône, le Domaine de La Lionne, en bordure de Châteauneuf-du-Pape.

Déjà propriétaire d'une cave dans l'Ontario, Graves entend exporter l'entièreté de la production de Lionne aux Etats-Unis.

De là à dire que le vin n'est pas touché par la crise financière, il y a un pas... à ne pas franchir.

Les ventes aux enchères de grands crus tenues ces derniers jours aux Etats-Unis ont vu les cours s'effondrer. Ainsi, un lot de Romanée Conti 1990 adjugé 20.000 dollars la bouteille il y a quelques mois n'a trouvé preneur que pour 6500 samedi dernier chez Christies.

Plus d'info: info@vineatransaction.com

 

 

 

07:14 Écrit par Hervé Lalau dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

30 octobre 2008

Domaine du Pré Neuf, à Vinsobres

A la faveur d'une dégustation de vins organisée par In Vino Veritas, j'ai pu renouer avec une appellation que j'ai déjà eu le plaisir de vous commenter dans ces pages: Vinsobres. Voici donc mon commentaire.

Domaine du Pré Neuf, Vinsobres 2006 Cuvée Tradition

A l’image de son appellation, la plus septentrionale des Côtes du Rhône méridionales, ce vin est  à la fois solaire et frais. Nos dégustateurs ont apprécié son fruit explosif (cerise, fraise écrasée, réglisse), presque enivrant, qui ne se dément pas du nez à la finale; mais aussi sa texture soyeuse, et, pour employer un néologisme de comptoir, sa bonne buvabilité. Quelques notes animales et de garrigue viennent agrémenter le tout, il y a dans ce vin plus de complexité qu’il n’y paraît au premier nez.
Six mois de fût de chêne de deux vins ont enrobé la bouche et assagi les tannins, mais n’ont en rien dénaturé le vin. Le Pré Neuf (16 ha) est dans les mains des Corbin depuis 1860. Et dans celles de Romain (27 ans) depuis 2004. La Cuvée Tradition est son Vinsobres de base (65% grenache, 25% syrah, 5% carignan). Elle ne vous ruinera pas (7,95 euros).


Vinsobres

Vinsobres (Photo H. Lalau)

01:28 Écrit par Hervé Lalau dans Rhône | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |