08 août 2014

Château Henri Bonnaud Palette 2012

Comme ça fait du bien de boire un bon coup de rosé avec deux bons copains, au jardin. J'ai dit boire, pas déguster, pour une fois.

Les copains se reconnaîtront; quant au vin - Le Palette 2012 d'Henri Bonnaud, un mot me semble le résumer: subtilité.

J'ai à peine envie de vous le décrire - un peu de paresse, sans doute, de ma part, en cette belle après midi d'été; mais aussi un constat tout simple: nommer deux ou trois arômes, quelques sensations, c'est en oublier plein d'autres.

Il y avait-il plus de groseille que de rose, dans ce vin? Plus d'anis que de sureau? Plus d'épice que de fruit? Plus de minéral que de fruité? Plus de largeur que de longueur?

Peu importe, hic et nunc, ce vin m'a plu pour l'ensemble de son oeuvre. Et vous noterez que ce rosé avait déjà plus d'un an. A côté de combien de rosés passons-nous pour les boire trop jeunes! 

Pour apprécier celui-ci, je vous l'ai dit, le contexte était éminemment favorable. A vous, maintenant, de le recréer!

photo.JPG

Photo (c) H. Lalau

00:02 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Provence | Tags : palette, bonnaud | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

31 juillet 2014

Palmarès des ventes de vins AOP en grandes surfaces françaises

Qui l'eut crû: bien qu'en baisse, les vins AOP représentent  toujours plus de la moitié des volume de ventes de vin en grandes surfaces en France, selon le panel IRI. Très exactement 50,9% (vins tranquilles uniquement).

IRI fournit aussi un classement par région des AOP, où l'on note surtout la chute de la Provence, de la Bourgogne et du Beaujolais; les seules régions qui progressent franchement sont le Languedoc-Roussillon et le Sud-Ouest.

Bordeaux : 14,4% (-3,6% sur un an)

Rhône : 9,4% (+1,9%)

Loire : 7,2% (-1,9%)

Provence et Corse : 4,9% (-7,7%)

Aquitaine et Sud-Ouest : 4,9% (+4,4%)

Languedoc-Roussillon : 4% (+6%)

Bourgogne : 2,2% (-6,3%)

Alsace : 2,2% (+0,8%)

Beaujolais : 1,2% (-9,1%)

Autres régions AOP : 0,6% (-2,3%)

 

Source: Iri/InterOc, avril 2014