02 mars 2011

Vinalies 2011, le palmarès

Les Vinalies 2011, c'est fini.
Quelques chiffres énoncés par la directrice du concours, Béatrice Da Ros: 43 pays représentés. 3282 dégustés. Rassurez vous, pas tous par moi.

Les vainqueurs des sept catégories confirment le côté très international de la compétition (qui a dit que les Français étaient chauvins?):

Un Pisco péruvien (Santa Isabel Finca Rotondo) l'emporte dans la catégorie des alcools.

Un vin grec (Costa Lazaridi Amethystos) dans la catégorie des rouges secs

Un Côtes de Provence (Domaine des Diables) dans la catégorie des rosés

Un vin italien (Cantina del Notaio Basilicata) dans celle des vins liquoreux

Un  vin roumain (Cramele Solon Quinta) dans celle des blancs secs

Un Porto (Vista Alegre) dans celle des vins de liqueur

Un Crémant de Bourgogne (Louis Bouillot) dans celle des effervescents.

Au total, 982 vins ont été médaillés dont 263 ont reçu la médaille d'or. Il n'y a pas de médaille de bronze aux Vinalies.

Parmi les  surprises: la belle moisson des vins de quelques pays dits émergents du vin comme le Brésil, le Liban, la Roumanie ou la Tunisie.

 

 

 

 

 

 

 

01:43 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France, Grèce, Portugal, Provence, Vins de tous pays | Tags : vin, vignobles, vinalies | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

17 décembre 2010

Une toute nouvelle tradition: les blancs des Baux

Je cite le site officiel de l'INAO: "Le Comité national a émis un avis favorable à  la demande de reconnaissance des vins blancs dans l’appellation «Les Baux de Provence». Le Comité a en effet jugé que cette demande répondait aux exigences définies pour «l’introduction d’une nouvelle couleur au sein d’une appellation d’origine contrôlée existante»."

On nous bassine avec les terroirs et la tradition viticole - celle qui fait toute la différence entre notre vieille Europe et ces jeunes voyous du Nouveau Monde. Quelle chance nous avons: nous voyons naître une nouvelle tradition, celles des blancs des Baux. Ce qui était interdit, impensable, iconoclaste, devient contrôlé.

Bientôt, ce seront les Crémants de Provence. Et les Vins du Poitou passeront en AOC, comme un seul homme. L'histoire se fait en direct devant nos yeux, et la qualité est entérinée par décret...


00:22 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire, Provence | Tags : vin, vignoble, inao, décret | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |