24 mars 2014

Et au-delà de la culture...

Vogue.jpg

Voici la dernière couverture de Vogue (USA), avec Kim Kardachiante et Kanye West.

D'aucun trouvent que cette photo du couple n'a pas grand chose à faire là. Des envieux, sans doute. Des filles qui auraient rêvé de se marier en blanc.

Moi, ce qui m'amuse, c'est la défense de la Rédac 'Chef du magazine: "Un des plaisirs de diriger Vogue, qui fait partie d'une longue tradition de ce magazine, est d'être capable de montrer ceux qui définissent la culture à un moment donné, qui font bouger les choses, et dont la présence dans le monde (…) influence la façon dont nous le voyons. Je pense que nous pouvons tous être d'accord sur le fait que ce rôle est actuellement joué par Kim et Kanye.»

Ben non, justement, un couple constitué d'une fille à papa devenue vedette de la télé-réalité, et d'un rappeur fashionista surtout connu pour sa ligne de chaussures chez Nike, ne constitue pas à mes yeux ébahis de fossile un vecteur de culture.

Juste un témoignage du déclin d'une certaine presse. Je vois déjà d'ici la tête de mon rédac' chef préféré, Philippe Stuyck, si je lui proposais de mettre Nabila en couverture du prochain IVV. Même avec une bouteille de Petrus à la main. Allô quoi!

Ah oui, et au fait, si Kim et Kanye forment le couple "dont on parle le plus au monde", je m'appelle Bernard. Quand l'Amérique cessera-t-elle de se prendre pour le monde?

 

11:39 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Tags : kardashian kim, nabila, culture, vogue, usa | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

19 mars 2014

Crevettes culturelles de l'UNESCO

C'est officiel: les pêcheurs de crevettes à cheval d'Oost-Duinkerke, sur la côte belge, viennent d'être mis sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité de l'UNESCO.

Shrimpers_on_horseback.jpg

Photo Fernand Schreel - Dienst Pers & Com. - Gemeente Koksijde

Fort bien. Et qu'est ce qu'on pourrait bien boire avec des crevettes culturelles pêchées à cheval?

Un Chablis? Un Montagny? Un Sancerre? Un Muscadet? Un Moselle? Un Pessac-Léognan?

"Peu importe", souligne le critique littéraire et hippique Marcel Paard, "pourvu qu'il ait ce petit goût d'écurie qui fait la différence". Traduisons: les bretts.

A ce propos, notons que le Brett de Bourgogne AOP est actuellement en cours de classement par l'UNESCO au titre de Déviation Culturelle de l'Humanité.

09:08 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Pour rire | Tags : belgique, flandre, cheval, oost-duinkerke, pêcheurs, vin, unesco, bretts | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |