10 mars 2015

Une petite histoire belge

Un car de touristes flamands a eu droit à un joli tour de France. Se fiant à son GPS, le chauffeur, qui devait acheminer ses clients à La Plagne (Savoie) a pris la direction de La Plagne (Ariège). 

Arrivé à Toulouse, le temps lui a paru long, il a commencé à se poser quelques questions. Vérifications faites, il a finalement repris la bonne route. Son car est arrivé à destination avec 24 heures de retard.

Comme quoi la technologie moderne n'a pas toujours que des avantages, surtout si l'on ne vérifie pas les solutions qu'elle propose.

Dans la même veine, un camionneur russe a un jour confondu Caen et Cannes (en cyrillique, c'est la même chose).

Et l'on ne compte plus les erreurs entre les différents Chaumont de France (en Vexin, en Bassigny...).

19089996.jpg

Et si jamais vous devez aller chercher du vin à Saint-Aubin (excellent cru de la Côte d'Or), vérifiez bien que vous n'êtes pas en route pour le Saint-Aubin de l'Aisne, de l'Aube, de l'Eure et Loir, de l'Indre, des Landes, du Nord... ou de la Province de Namur, chez nos amis belges...

 

10:09 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09 mars 2015

Deux grands noms de l'oenologie

Vous allez dire que je suis dur avec l'AFP...

Est-ce ma faute à moi si notre agence officielle se mélange si souvent les pinceaux, ces temps-ci?

Prenez son communiqué sur les vins chinois passés au crible par Bettane et Desseauve.

bettane et desseauve

Michel Bettane

Je vous donne l'intro: "Pékin, 7 mars 2015 (AFP) - Le sourire sur les lèvres bleuies par la dégustation, Michel Bettane et Thierry Desseauve, deux grands noms français de l'œnologie, ont salué vendredi à Pékin la qualité croissante des vins chinois, dont une trentaine seront intégrés à la deuxième édition en mandarin de leur célèbre guide."

Ce n'est pas faire injure aux deux dégustateurs que de rappeler qu'ils ne sont pas oenologues (pas plus que moi, d'ailleurs). Ce sont donc sans aucun doute de grands noms de la critique vineuse, voire de l'oenophilie, si ce terme existe, mais pas de l'oenologie.

bettane et desseauve

Thierry Desseauve

Cela vous semble un détail? Moi, j'aime que les mots disent ce qu'ils doivent dire. Surtout quand ils émanent d'une source "de référence"...

 

00:23 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Tags : bettane, desseauve, oenologie, critique viticole | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |