12 août 2010

(R)accords parfaits

Une étude réalisée par ebay (et oui, ebay fait des études, sans doute de seconde main) révèle au grand jour ce que l'on soupçonnait déjà confusément sans pouvoir vraiment le prouver: les Wallonnes attachent plus d'importance à leur lingerie que les Flamandes. Alors que les premières achètent des ensembles coordonnés (à 60%), leurs homologues du Nord du plat pays se fichent pas mal d'être "raccord", à 85%, et achètent des hauts et bas séparés (urgh!).

Pas étonnant après ça que même leurs bikinis ne soient pas toujours assortis...

Pas étonnant non plus que les politiciens du Nord et du Sud du pays aient du mal à trouver un commun dénominateur.

Et dire que mon copain Marc s'échine à vouloir marier la dinde, la moule ou la tetilla avec toutes sortes de vins, qu'il passe des heures à trouver l'accord parfait...

 

293px-Bkpic.jpgRaccords parfaits (Photo Boringteach)

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Pour rire | Tags : lingerie, belgique, ebay, flandre, wallonie, sexy, mariage | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

13 juin 2010

On peut rire de tout, sauf des symposiums de vin

Attention, ce qui suit est censé être drôle...

Le Symposium du Grenache a été un grand succès, lit-on sur le site du GJE.

Il a été aussi une belle source de polémique et de buzz. A croire que les blogs ont été inventés pour ça. Rappelons les forces en présence:

1° il y avait ceux qui s'inquiétaient de la (trop) grande présence anglo-saxonne

2° Il y avait ceux qui n'aiment pas les symposiums

3° Il y avait ceux qui n'aiment pas les symposiums basés sur un cépage; ce qui est leur droit le plus strict, on est en République, même croupie, que diable!

4° Et puis ceux qui n'aiment pas les trois profils précédents, qui le clament, envoyant notamment les tout premiers, les séides de Molière, aux gémonies de la ringardise, voire pire, de la Francitude.

Et puis, hors classement, il y a ceux, comme moi, qui étaient au Québec et qui s'y trouvaient bien.

Pour réconcilier tout ce petit monde, je propose un symposium plus international encore, car centré, non pas sur un cépage, mais sur "le" cépage; bref, un Symposium du Chasselas. On ferait ça dans les Grisons. Langue de travail: le Romanche, avec traduction vers le Bernois.

Amis suisses, Jacques Perrin, Yves Paquier, votre avis? ;-))

 

800px-MosibuebäAu Symposium du Chasselas, chaque expression du cépage sera interprété par un instrument de musique, ou bien

18:19 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |