10 février 2012

Poésie utilitaire

Au Château de Brissac, dimanche soir, au cours du dîner d'ouverture du Salon des Vins de Loire, j'ai appris l'existence d'une sympathique compétition sur le thème du vin et de la poésie.

Cela se tient à Juigné, le 10 mars prochain, avec le patronnage d'Interloire, et sous la présidence de Danièle Sallenave, de l'Académie Française. Pour plus d'info, voir ICI

 

vin & poésie

Les inscriptions étaient closes le 8 février... dommage

J'ai immédiatement composé un poème, sur le coin de la table ronde. Je vous en donne la primeur: c'est ma manière à moi de récompenser votre fidélité.

Quand je bois du Brissac, j'ai la langue qui claque
Quand je bois de l'Aubance, j'ai la langue qui danse.
J'adore le vin!
J'adore le vin!

Les deux derniers verres (une rime aussi riche qu'un Coteaux de l'Aubance) sont empruntés à notre hôte d'un soir, M. le Comte de Brissac. Le reste est de mon cru.

La simplicité étant, paraît-il, une vertu, je fonde de grands espoirs sur ce type de poésie utilitaire - voire alimentaire.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Tags : vin & poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

21 janvier 2012

Lu chez Olif

Notre ami Olif vient de signer selon moi un de ces grands billets dont il a le secret. Sous la forme d'un petit dico très très irrespectueux (mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime). Tout petit extrait, à la lettre M:

MB: initiales de celui dont on ne doit pas parler, surtout si c'est pour en dire du mal ou ne pas être d'accord avec lui, sous peine d'être attaqué par une horde de morts-bons vivants assoiffés de vins soufrés. Meilleur dégustateur du monde, inventeur du vin biologique et précurseur du vin "naturel", si l'on en croit certains de ses dires, ce n'est pas la moitié d'un biocon.

Le reste, ICI

PS. A titre perso, je n'ai rien contre MB. Olif, c'est autre chose. Je veux dire, non seulement je n'ai rien contre, mais j'ai même beaucoup pour. Alors, si on me taxe de copinage pour avoir cité sa chronique iconoclaste, tant pis.

PS2: Dis moi, Oilf, toi qui connais bien la faune, jurassienne, bourguignonne, suisse et même pubienne: quid de la horde des morts-pions?

23:58 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |