25 novembre 2012

Fin du monde: une nouvelle théorie

26 jours avant la fin du monde selon le calendrier maya.

Je vous en ai déjà parlé ici, m'appuyant sur cette prédiction pour vous inciter à commencer à vider votre cave, voire à comander les grands crus que vous n'aurez pas le temps de payer - une sorte de système 1855 à l'envers. Là vous payez, mais vous n'êtes pas toujours livrés.

Ou alors, dans un univers parallèle...

800px-Palenque_Temple_of_Inscriptions.JPG

Le temple maya de Palenque (Photo Strobilomyces)

Mais si la prédiction était fausse?

Ou plutôt, si les Mayas avaient vu juste, mais si une erreur de traduction avait faussé l'interprétation?

Si j'en crois des indices récurrents, ce n'est peut-être pas à la fin du monde que nous sommes en train d'assister, mais juste à l'implosion de l'UMP.

Ce qui, sans faire outrage aux deux protagonistes, dont l'égo dérive déjà dans l'espace à la vitesse d'une protubérance solaire, est un peu moins grave...

Alors, à votre santé!

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24 novembre 2012

Mauvais goût intégral (c'est la faute à Bruxelles)

Attention, ceci est de très, très mauvais goût. Mes excuses anticipées à la famille de la victime d'un accident bien malheureux. Je sais qu'on ne doit pas rire avec ce genre de choses. Mais c'est plus fort que moi.

Jeudi, un viticulteur gardois qui taillait ses vignes près d'Uzès a été tué d'un coup de fusil de chasse.

La dépêche AFP évoque une balle perdue lors d'une battue organisée aux environs.

 

Beretta_UGB-25-Xcel_004.jpg

 

Mais deux explications beaucoup plus plausibles viennent immédiatement à l'esprit.

A l'UMP, la querelle entre Copéziaces et Fillonaces atteint des proportions sans précédent. On ignore la tendance de la victime, mais l'élimination physique est bien dans la manière d'un parti dont certains responsables, semble-t-il, n'hésitent pas à adopter des comportements mafieux (M. Fillon le redoute, en tout cas).

Mais il y a une autre piste encore plus sordide. Non contente de vouloir tuer la vitculture de qualité avec des réformes néo-libérales (notamment la fin des droits de plantation, qui sont à la viticulture assistée l'alpha et l'omega, le parachute des sousmariniers, bref, a garantie du vin d'exception), la Commission européenne commanditerait des portes-flingues pour éliminer les vignerons dans leurs vignes, dans l'espoir de réduire le budget de ses aides.

C'est assez mesquin de sa part, non?

 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Languedoc, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |