02 décembre 2012

Cohortes et... manipulations

Les familiers de l'armée romaine goûteront tout le sel de ce titre.

Sous l'Empire romain, l'armée était divisée en légions, elles-mêmes divisées en centuries, cohortes et manipules.

Aujourd'hui, on emploie plus souvent le mot cohorte dans un sens très spécialisé: celui d'un grand échantillon ou panel de gens soumis à une étude statistique, notamment dans la sphère médicale.

La manipule, elle, est morte de sa belle mort. Mais pas la manipulation, semble-t-il.

C'est ainsi que les chercheurs britanniques viennent de mettre en pièces une étude du Docteur Messerli qui établit une forte corrélation entre consommation de chocolat et obtention d'un prix Nobel, au niveau d'un pays.

En utilisant exactement la même méthodologie, ils sont parvenus à prouver que les pays où l’on consomme le plus de chocolat (une belle cohorte, donc) sont aussi ceux qui engendrent le plus de tueurs en séries et d'accidents de la route.

Andy_Warhol_by_Jack_Mitchell.jpg

Andy Warhol... ah, s'il avait plutôt bu du vin! (Photo Jack Mitchell)

J'attends avec impatience que ces mêmes chercheurs s'attaquent aux études françaises sur les méfaits de l'alcool, et notamment du vin.

Qui sait si l'on n'apprendra pas que les consommateurs de vin vivent plus longtemps que les buveurs d'eau. Ou que la compagnie de Michel Bettane est plus amusante que celle d'Hervé Chabalier.

Une chose est sûre: les buveurs de vins ont beaucoup moins de risque de mourir comme Andy Warhol!

Le cher homme est décédé d'une overdose. Non, pas d'amphétamines, ni de LSD, ni de cocaïne. Et encore moins de pinard.  Ni même d'une indigestion de Campbell Soup. Non, le Pape du Pop Art est mort d'une overdose d'H2O, d'une intoxication à l'eau...

La morale de cette morale: sachons consommer les études statistiques avec modération.. ou plutôt, avec circonspection.

00:52 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Lien permanent | Commentaires (8) | | | |

29 novembre 2012

Le "Muscat de Rivesaltes rosé" de Rayon Boissons

C'est tout nouveau, ça vient de sortir chez Rayon Boissons: le Muscat de Rivesaltes Rosé vient d'arriver.

Je cite:

"Spiritueux : Le muscat de Rivesaltes rosé monte en puissance [J.L.L.]

29 Novembre 2012

Les ambitions ne faiblissent pas pour les trois principaux acteurs du muscat de Rivesaltes rosé en GMS. Valauria chez Bardinet devrait écouler 120 000 cols sur cette niche en 2012 quand Croix Milhas des Vignerons Catalans évoque un objectif de 80 000 bouteilles pour 2013, voire plus à l'avenir.

Pour Dauré de La Martiniquaise, dont le muscat de Rivesaltes rosé est arrivé en juin dernier, jusqu'à 90 000 cols ont été vendus rien que sur les quatre premiers mois de lancement."

Mais au fait, comment fait-on du muscat rosé avec un cépage blanc?

Mon confrère "JLL" aurait-il confondu Rivesaltes et Muscat de Rivesaltes? Qu'il regarde sur l'étiquette de Valauria: c'est bien du Rivesaltes, et rosé, mais pas du Muscat.

Mais les magazines pour grandes surfaces ont sans doute bien d'autres chats à fouetter que de s'intéresser à la couleur des raisins...

rivesaltes-rose-1l-valauria.jpg



17:04 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire, Roussillon | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |