08 octobre 2011

Premier jour à Setúbal: Bacalhôa

A l'invitation de mon confrère Anibal Coutinho et du salon Vinipax, me voici au Portugal, et plus précisément dans la péninsule de Setúbal, à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Lisbonne.
Si la région est réputée pour ses muscats, ceux-ci ne représentent qu'une faible part de la production.

Je suis accueilli par Henrique Soares, l'efficace directeur de la Commission Vitivinicole de Setúbal. Je retrouve deux confrères, Guy Bonnefoit et Bernard Gheeraerd et nous partons pour notre première visite, la maison Bacalhôa.
Il s'agit rien moins que le deuxième groupe viticole portugais.
Un groupe relativement jeune, constitué par un investisseur on ne peut plus dynamique, le senhor Berardo, autour d'entreprises existantes comme JP Vinhos, Quinta de Bacalhoa et Aliança et qui couvre aujourd'hui l'essentiel des vignobles portugais.
L'unité que nous visitons à Azeitao produit à elle seule 9 millions de litres.

L1040730.JPGLa péninsule de Setubal



Nous dégustons une sélection des vins:

Catarina 2010
Un blanc de fernao pires, d'arinto et de chardonnay (33 pc chacun) élevé 6 mois en futs.
Citron, levure, miel, écorce d'orange, quelques notes d'aneth, une bonne acidité en bouche, mais du gras et une jolie finale saline. Très belle entrée en matière.
 14,5/20

Meia Pipa 2008
Castelao, cabernet sauvignon et syrah
Pas mal de fruit rouge,  un peu de grillé-fumé au nez, une bonne acidité en bouche (c'est l'influence marine de la péninsule), un vin assez suave, plutôt travaillé, qui devrait trouver un assez large public
13/20

Tinta da Anfora 2007
Aragones, cabernet sauvignon, touriga nacional, trincadeira alfrocheiro
On ne peut pas dire que l'oenologue ait voulu se faciliter la tâche avec tous ces cépages, mais à l'arrivée, c'est un peu convenu.
Du fruit mûr, fraise, cerise,  une bonne acidité, là encore, quelques notes de noisette, un peu de tannin mais pas trop, c'est un vin passe-partout. Rien à redire, mais ça manque un peu de personnalité. 12,5 /20

JP private selection 2008
100 pc Castelao - le grand cépage rouge de la région.
Belle puissance, cette fois! Au nez, des épices, du fenouil, des herbes de Provence, acidité boisé grand potentiel macérations longues 15/20

La suite demain avec "la" grande spécialité de Setúbal, le muscat...

00:19 Écrit par Hervé Lalau dans Portugal | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

07 octobre 2011

La Trincadeira dans tous ses états

Me voici chez Cortes de Cima, dans la région de Vidiguiera (Alentejo), pour une dégustation à thème: 7 vins de trincadeira.

Ce cépage est originaire de la région de Lisbonne. Les vins qui en sont issus se caractérisent souvent par des notes végétales, notamment du poivron mûr. Il faut veiller à modérer sa vigueur.

vin,vignoble,portugalLes vins en lice

Herdade dos Machados 2005 (Alentejo)
Cuir, goudron, fleur fanée, notes vegetales,tabac,  bouche équilibrée, fruit du bois 12,5/20

Vila dos Gamas 2008 (Alentejo)
Très beau fruit, poivre, belle fraîcheur en bouche, assez léger, la finale est très intéressante, notes raisinées, pétales de rose. 14,5/20

vin,vignoble,portugalMon préféré

 

Casa Cadaval 2008 (Tejo)
Rustique, prune, et pruneau à l'alcool au nez; en bouche, des notes de champignons, de vieux bois; c'est concentré, assez riche en bouche, mais cela ne témoigne en rien de potenteil aromatique du cépage. 12/20

Carmim 2008 (Alentejo)
Un vin de coopérative.
Fruité, moyennement concentré, assez fidèle au cépage, beau rapport qualité-prix 13,5/20

Ermelinda Freiras Trincadeira 2008
Bien fait, quelques notes évoquant la syrah, du cuir, de betterave rouge, le boisé masque un peu trop le cépage à mon goût, surtout que le vin n'a pas énormément de corps 13/20

Adega Cooperativa de Pegoes 2009
Herbes sèches, foin, plus végétal au nez; en bouche, des notes d'eau de rose,  tannins suaves, une finale un peu animale; belle couleur pour le cépage 14/20

vin,vignoble,portugalCortes de Cima

Cortes de Cima 2009
Très travaillé, belle concentration, le fruit et le végétal du cépage ressortent bien. Les 6 mois de bois usagé arrondissent le vin mais ne le marquent pas trop.Très équilibré et assez long en bouche. 14/20

En résumé: la Trincadeira est la plus séduisante jeune, sur le fruit et pas trop boisée.

00:47 Écrit par Hervé Lalau dans Portugal | Tags : vin, vignoble, portugal | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |