22 décembre 2012

Le Mas de la Chique, réserve d'indemnisations pour Réseau Ferré de France

"Mais que vient faire Réseau Ferré de France dans la viticulture roussillonnaise?", me suis-je demandé en lisant sur Vitisphère, toujours bien informé, que RFF rachetait le Mas de la Chique.

L'histoire vaut la peine d'être contée, ne serait-ce que pour comprendre quelles sont les préoccupations de l'acheteur et du vendeur, à savoir la Safer.

Ce chic domaine (27 ha de vignes sur 114 hectares au total) a été acquis en 2008 par la Safer. Nous, les Français, en quelque sorte.

Je ne sais plus trop pourquoi nous nous sommes intéressés à ce domaine en particulier, et ce que nous avons voulu en faire, mais je sais pourquoi nous le revendons aujourd'hui à une société responsable de lignes de chemins de fer.

Rassurez-vous, RFF n'entend pas y construire un immense aiguillage destiné à faire se croiser les TGV entre Amsterdam, Rome, Genève et Séville. Non, le but est de se constituer une réserve foncière pour "anticiper les compensations agricoles et environnementales" que ne manquera pas d'occasionner la nouvelle ligne à grande vitesse vers l'Espagne. En clair, quand on expropriera les vignerons roussillonnais, on aura une monnaie d'échange, quitte à lotir.

En 2008, la Safer, qui avait préempté cette vente, l'a mise en fermage - c'est Hervé Bizeul  (Le Clos des Fées) qui s'y est collé. Il a pu éviter l'arrachage, et des vignes, et des oliviers (la propriété fut à une époque la plus vaste oliveraie de France). Mais il n'a pas eu le capital (comprenez, le prêt de sa banque) pour aller plus loin et racheter le domaine. Alors La Chique est revenue sur le marché - si l'on peut appeler ça comme ça, vu l'encadrement des transactions.

Alors c'est au choix, ou vous trouvez que l'Etat a fait preuve, en l'occurrence, d'une clairvoyance admirable (le privé, lui, est bien incapable de raisonner à si long terme, il lui faut du rendement, car il ne pourra jamais s'endetter aussi loin que la République).

Ou bien vous considérez que le Public est à nouveau intervenu dans un domaine qui ne le regarde pas, que c'est une distorsion de concurrence.

Quoi qu'il en soit, vu le contexte actuel de montée des corporatismes dans la viticulture française (et même européenne, à ce qu'il semble), l'interventionnisme d'Etat ne devrait choquer que quelques hulurberlus limite néo-libéraux, comme moi.

Qaunt à la grande presse, elle a d'autres Depardieu à chasser. "Coco, n'oublie pas, tu écris pour le petit épargnant, le pékin de base".

00:25 Écrit par Hervé Lalau dans France, Midi, Roussillon | Tags : vin, chemin de fer, état, preemption, safer, roussillon | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

10 décembre 2012

Une promo comme on n'en reverra pas de si tôt!

De l'importateur belge Bleuzé Wines, à Roosdael, je reçois ce matin ce communiqué qui, sans conteste, renouvelle le genre promotionnel:

header_article_tmpphp7sC9FO.jpg

BLEUZE WINES - ACTION "FIN DU MONDE"


En plus de ses promotions en cours, Bleuzé Wines vous propose une action exceptionnelle "Fin du Monde".

Pour toute commande effectuée le 21 décembre 2012, deux cas de figure:

- En cas de Fin du Monde, aucun paiement ne sera exigé (mais le service après-vente sera suspendu);
- Dans le cas contraire, nos conditions normales s'appliquent.

Offre valable sur tout le stock, jusqu'à épuisement du monde.

Et notamment sur les produits Sieur d'Arques (Cave de Limoux), Domaine Boucabeille, Wolfberger, La Source du Ruault, L'Abbé Rous...

Rappelons que le site de Bugarach (où sont annoncés les aliens devant sauver quelques représentants de la race humaine) se situe tout près de Limoux.

800px-Bugarach_vue_générale.jpg

A Bugarach, et nulle part ailleurs (Photo Arno Lagrange)

Vous n'avez plus confiance dans les experts, dans la science, dans les politiques - faites confiance à Bleuzé Wines!

Bleuzé Wines - votre partenaire jusqu'au bout.


Commandes: Tél: +32 54 31 05 50 - Fax: +32 54 31 05 57
Email: france.wine@telenet.be

http://bleuzewines.over-blog.com

07:28 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Midi, Vins de tous pays | Tags : fin du monde, bugarach, bleuzé wines, promotion | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |