15 février 2011

Fieffés Vendéens

Vendéen d'adoption depuis plusieurs vacances passées aux Sables et à la Tranche, ainsi que par mon cousin installé à Challans, je me réjouis d'apprendre que les Fiefs Vendéens, jusqu'ici VDQS, viennent d'obtenir l'Appellation d'Origine Contrôlée.

"Enfin", dit le communiqué de victoire des producteurs. La prouesse serait plus remarquable si tous les VDQS n'étaient pas appellés à disparaître, compte tenu de la réforme européenne. Le choix des Fiefs était donc simple; ou bien obtenir l'AOC, en acceptant quelques contraintes supplémentaires (lesquelles? le communiqué ne le dit pas), ou bien rétrograder en IGP. Les fiefs ont opté pour la première solution, le Gros Plant du pays Nantais, lui, a choisi la seconde.

On notera qu'au passage, l'AOC a ajouté aux 4 Fiefs traditionnels reconnus en 1965 (Vix, Pissotte, Mareuil et Brem) un cinquième "terroir", Chantonnay, dont je dois vous avouer que je n'ai jamais entendu parler. Qui a dit que l'accession à la catégorie reine de l'AOC (bientôt AOP) devait se traduire par une réduction des aires de production?

vendée,vin,vignobleVignes à Mareuil (Photo H. Lalau)

Originalité des Fiefs: l'encépagement ne se limite pas aux variétés ligériennes (sauvignon, chenin, melon, gamay, cabernet franc): on trouve également en rouge, la négrette et le pinot noir et en blanc, le chardonnay.

Quoi qu'il en soit, qu'on se rassure, ce ne sont pas les Vendéens qui feront exploser l'excédent de vin produit en AOC; ils ne sont qu'une trentaine de producteurs au total.

Mes préférés? Xavier Coirier, à Pissotte, Aloha, à Brem, et Mourat, à Mareuil. 

00:16 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Tags : vendée, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

31 janvier 2011

Aux âmes bien nées... (Wine Blog Trophy)

Qui a dit que tout vient à temps pour qui sait attendre? Notre ami David Cobbold vient de se voir récompenser d'un Wine Blog Trophy pour son blog "More than Just Wine", qui n'a pas 6 mois! Comme son nom l'indique, il n'y tient  pas seulement des chroniques vineuses; peintre à ses heures, il y parle d'art et de photographie; biker passionné, il nous dévoile ses secrets de moto; rugbyman, il évoque les grands noms et les grandes heures du rugby... c'est qu"il a une vie bien remplie, David!

Et s'il est un jeune blogueur, il n'en est pas à son premier bon "papier". Celui qui lui a valu son prix est un vrai régal, en tout cas.

C'est ICI

 

blog,vin,vignobleDavid (à gauche), ici avec son complice d'Eccevino, Sébastien Durand-Viel

A noter que le réglement de ce prix a changé cette année, avec comme souci de réaffirmer l'ancrage ligérien du trophée. Les trois catégories retenues sont donc à présent "Destination Loire" (celle dans laquelle David a triomphé), Destination Loire (vainqueur: Fabrice Leglatin) et Rencontre Loire (vainqueur: Olivier Lebaron).

A noter aussi que les trois primés excercent tous leurs talents en France, cette année. Mais David écrit en anglais.

Well done, l'Artiste...

 

00:50 Écrit par Hervé Lalau dans France, Grande-Bretagne, Loire | Tags : blog, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |