25 novembre 2015

Bouvet-Ladubay à nouveau dans le giron des Monmousseau

C'est notre confrère britannique Jim Budd qui l'annonce: la famille Monmousseau a racheté les actions de la Maison Bouvet-Ladubay (Saint Hilaire Saint Florent) détenues depuis 2006 par la filiale indienne de Diageo, United Spirits. 

Bouvet-Ladubay a connu une histoire pleine de rebondissements: fondée en 1851, elle avait été achetée par Monmousseau en 1932, puis cédée à Taittinger en 1974, conjointement avec les Caves Monmousseau, à Montrichard - celles-ci étant ensuite rachetées par les Luxembourgeois de Bernard Massard, puis, en 2010, par Ackerman.

Ce qui fait qu'aujourd'hui, les Monmousseau dirigent Bouvet-Ladubay, tandis que les Caves Monmousseau sont aux mains d'Ackerman. Vous suivez toujours?

Pour corser le tout, devinez un peu quelle est l'adresse de la maison Bouvet-Ladubay à Saint Hilaire Saint Florent? Rue Jean Ackerman, bien sûr!

IMG_5398.jpg

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18 octobre 2015

Le Musée du Vin d'Anjou, à Saint Lambert, Prix René Renou 2015

 Voici 9 ans naissait le prix René Renou, remis par L’Association Nationale des Elus de la Vigne en hommage au vigneron et ancien président du Comité Vins de l’INAO (1952-2006).

Ce prix, dont j'ai l'honneur d'être un des créateurs, et des jurés, vise à récompenser la collectivité française «ayant le mieux œuvré, au cours de l’année écoulée pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture».

Le lauréat 2015 est la Communauté de Communes des Coteaux du Layon pour le Musée de la vigne et du vin d’Anjou.

image.jpg

Ce musée, créé en 1978 par des habitants de Saint-Lambert-du-Lattay, s'est donné comme but l’étude, la conservation et la transmission du patrimoine viticole angevin au plus large public. Une association, à l’origine du Musée, est chargée par la Communauté de communes de sa gestion et de son animation. Celle-ci assure notamment l’accueil du public, avec pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre de visiteurs le vignoble angevin et le travail des vignerons. Chaque année, plus de 1.000 scolaires y viennent découvrir l’univers de la vigne. Une parcelle de vigne composée de 17 cépages actuels et anciens permet de leur faire dé- couvrir le raisin et sa plante.. et de s’initier aux vendanges. Le Musée est labellisé «Qualité Tourisme» pour sa démarche d’accueil, et le contenu de ses activités scolaires validé par l'inspection pédagogique.

J'ai moi même eu l'occasion de visiter ce musée lors du colloque Chenin, tenu à la fin août. J'espère que ce prix mérité contribuera à sensibiliser pouvoir publics et entreprises privées pour que le beau projet de rénovation du musée puisse voir le jour.

Plus d'info: Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin.

00:45 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |