18 mars 2012

I love (good) Muscadet

C'était un film de voyous avec Bébél en vedette: "Oh!". J'ai oublié l'intrigue mais la première phrase m'est restée en mémoire: "Je fais un sale boulot. Mais j'ai une excuse. Je le fais salement".

Moi, je fais un beau boulot. Je déguste de beaux vins, je rencontre de bons vignerons.

Oui, mais est-ce que je le fais proprement?

Je n'ai à vous offrir ni la poésie grandiose du Litinéraire Vinique (pas le temps), ni la précision quasi-chirurgicale des commentateurs de La Passion du Vin. Je ne suis pas oenologue, je ne suis pas vigneron. Je ne suis pas juriste. Je ne suis pas économiste.

Il y a-t-il une autre voie? La mienne? Si elle existe,  si je peux m'en revendiquer, c'est celle du journaliste et de l'honnête homme...

Est-ce que je me pose trop de questions? Sans doute.

Alors, pour me faire pardonner, un petit commentaire de vin pris à la volée, au Salon des Vins de Loire.

Sur le stand d'Alpha Loire, je me laisse tenter par un Muscadet, histoire de renouer avec cette appellation dont j'ai un peu perdu le fil, ces dernières années. Cela s'appelle Le Château de La Sébinière, c'est au Pallet.

L1050263.jpg

Alain Guichet (Alpha Loire) me présente le Château de la Sébinière

Château de La Sébinière 2011
Au nez, une explosion de notes de citron et, croyez-moi si vous voulez, de melon (Charentais plus que de Bourgogne, en l'occurence) ; bouche toute en tension, une belle salinité en finale. Les 12 mois sur lies ont porté leur fruits, la structure est magnifique. 15/20

L'expérience ayant été concluante, très professionnellement, je succombe à l'envie d'en déguster un second millésime... Pas question, en effet, de rester sur un seule impression et qui sait, cher lecteur, de vous induire dans l'erreur sur la foi d'une seule dégustation. D'autant qu'il est bientôt 11h, il commence à faire soif.

Château de La Sébinière 2010
Bis repetita placet. Toujours pas mal d'agrues, de la menthe, aussi; c'est un peu plus gras en bouche, plus fondu, de temps a fait son oeuvre. Les Muscadet se boivent souvent trop vite...15,5/20

En deux vins, me voila réconcilié, sinon avec la vie, au moins avec le Pays Nantais, ce qui n'est déjà pas si mal....

Le Muscadet, le bon, est inimitable - d'ailleurs, où trouve-t-on du melon de Bourgogne, ailleurs? En attendant que nos amis Anglais se lassent des Antipodes et reviennent au Muscadet, profitons de la hausse de la qualité et de la sagesse des prix!

PS. Le château a des chambres d'hôtes, si cela peut vous intéresser pour une visite dans la région, à la fois oenotouristique... et dsitinguée.

Coordonnées: http://www.chateausebiniere.com

00:20 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

09 mars 2012

Fête des Bourgueil à Tours

Si vous êtes dans le coin, ou si vous pouvez vous y rendre, sachez que ce week-end, à Tours, c'est la fête des vins de Bourgueil. A cette occasion, le millésime 2011 sera présenté au grand public
Cette édition (la 10ème) marque aussi le 75ème anniversaire de lʼAOC Bourgueil, une des plus anciennes de France (1937, c'est un an après la toute première fournée, qui comprennait Quincy et Châteauneuf du Pape, comme me le fait remarquer mon copain Jim).

BourgueilTours2012.jpg

Pour mieux accueillir les familles, la fête des vins de Bourgueil à Tours proposera pour un atelier destiné aux enfants; atelier dʼéveil au goût autour des 5 sens, des 4 saveurs, du monde des odeurs, des couleurs, des textures,. Seront aussi organisés des petits jeux sensoriels et des dégustations combinées de jus de raisin de cabernet franc en association avec le Sainte-Maure-de-Touraine.

Plus d'info:  Guillaume Lapaque, guillaume.lapaque@vin-bourgueil.com

08:08 Écrit par Hervé Lalau dans Loire | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |